Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard

Une chronique de Richard

 

Steve Laflamme fait partie de la relève montante du polar à la québécoise. Son premier roman, Le chercheur d’âme, nous faisait miroiter un talent certain, une capacité à bâtir une atmosphère noire, glauque et violente. Son deuxième roman, Sous un ciel d’abîme confirme les premières intuitions … et en mieux ! En moins noir, en plus complexe ! Bref, l’ascension continue !

 

Xavier Martel n’est pas sorti indemne de cette première enquête ; la traque qu’il a menée pour retrouver le Chercheur d’âme a laissé des traces. Sorti de la Sureté du Québec, il a ouvert une agence de détectives privés et s’est adjoint Zoé Savary, qui elle aussi était à la SQ. Un client improbable se présente à leur bureau, Maître Laurent C. Duhamel, avocat de la défense, détesté de toutes les forces constabulaires et plus particulièrement par Martel, le nouveau privé.

 

Le client de l’avocat est un travailleur du sexe dont la cliente a été retrouvée morte après leur rencontre. Il est accusé du meurtre de Corine Quintal. L’enquête de la police a tourné les coins ronds ; l’avocat a besoin des talents d’enquêteur de Martel pour innocenter son client.

 

Très rapidement, Xavier et Zoé se rendront compte que la victime avait des « relations dangereuses » avec un redoutable patron d’une organisation qui l’était tout autant. L’affaire sera délicate … et risquée.

 

Pendant ce temps, à Montréal-Nord, un jeune noir, Donatien Daveau n’a qu’une idée en tête, venger la mort de sa sœur. D’un jeune adolescent un peu naïf, il deviendra rapidement le bras vengeur de sa sœur et s’infiltrera dans un milieu où rester vivant n’est pas toujours une alternative. Où la violence et le meurtre sont souvent les réponses aux questions qui n’ont pas été posées.

 

Inutile de vous dire que ces deux histoires vont se rencontrer et que la finale … et sa mise en place, vont être assez percutantes. Steve Laflamme possède un talent de raconteur doublé d’un style incisif, adouci par un sens de l’humour qu’il partage habilement avec ses personnages. La complicité entre ses deux enquêteurs, leurs mésententes, leurs passés sombres et tourmentés et l’amitié trouble qui les unit, sont des points forts du récit. Et les démons qui les habitent, éteignent rarement le feu des enfers dans lesquels ils doivent enquêter.

 

La tension monte, le récit est tricoté serré, l’intrigue est complexe, la finale est à l’avenant. Sous un ciel d’abime est un excellent roman ; ce deuxième opus confirme largement les promesses du premier. Steve Laflamme est en train de se tailler une place importante dans le monde du polar québécois.

 

À vous de le découvrir !

 

 

Quelques extraits … juste pour le plaisir :

 

« La Pinto se dissimulait derrière un atelier de mécanique fermé à l’heure qu’il était. Les choses risquaient de mal tourner, même Ray Charles l’aurait vu. »

 

« Le cœur de Donatien prit l’ascenseur jusqu’à ses lèvres, mais s’il vomissait encore une fois, son estomac entier risquait d’accompagner le mort sur la banquette. »

 

« Sur le pont, elle observa les véhicules qui se suivaient en file indienne. Alignés comme ces erreurs qui composaient sa vie. »

 

 

 

Bonne lecture !

 

 

Sous un ciel d’abime

Steve Laflamme

Éditions de l’homme

2019

339 pages

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Clipping Path Service 08/05/2019 08:44

Awesome post.Thanks for sharing.This is so nice.

Richard 09/05/2019 16:46

Thank you !

Alex-Mot-à-Mots 02/05/2019 11:53

Un second roman plus réussi que le premier, c'est rare. Je note, forcément.

Richard 06/05/2019 00:05

Merci chère lectrice assidue !