Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Candice

Par Candice Wu

 

Dans cette première partie d’une trilogie appelée Anan, Lili Boisvert campe un monde féodal et merveilleux, où s’imbriquent adroitement l’intrigue politique, des scènes d’action épiques et une quête menée par… des femmes.

 

Extrait :

 

"Parce qu’une société où les hommes gouverneraient n'auraient aucun sens. Un pouvoir masculin reposerait sur le principe de la force physique plutôt que sur celui de l'enfantement. La destruction supplanterait alors la vie. Comment penser fonder une nation sur un principe aussi irrationnel? Les femmes gouvernent parce qu'elles savent protéger l'avenir de la nation: les enfants. Elles seules sont qualifiées pour administrer les affaires de l'état dans la sagesse et l'harmonie."

 

C’est dans ce matriarcat fort bien développé que nous rencontrons la capitaine Chaolih, qui doit mener en secret le prince d’Anan, dans un royaume voisin appelé Ouran. Le jeune souverain fera office de cadeau à la reine ourane Laépar, qui l’épousera, scellant ainsi une alliance politique visant à protéger Anan de ses envahisseurs.

 

Les chapitres sont courts, les scènes décrites avec une précision efficace, ce qui évite les lourdeurs. Les intrigues sont nombreuses, mais claires et les personnages présentés sont tous utiles. Les thèmes exploités sont intéressants et d’actualité : la peur de l’étranger, le traitement des populations minoritaires, l’intégrité, les manigances politiques, la guerre, etc. Tout cela est présenté à travers des scènes où l’humour et l’ironie ne sont jamais bien loin; entre autres, grâce à celles évoquant un machisme féminin. En ce qui concerne la partie fantastique, on découvre des prêtresses des éléments naturels et des bêtes extraordinaires.

 

C’est ainsi que l’on découvre l’indéniable talent de conteuse de Lili Boisvert, journaliste et chroniqueuse, qui a déjà publié un essai. Je conseille donc ce roman aux amateurs de capes et d’épées, de récits fantastiques, qui auraient envie de se plonger dans un monde nouveau. C’est aussi un excellent ouvrage pour le néophyte, au style merveilleux (fantasy).  Le récit est rythmé et les intrigues sont bien cousues. Bien qu’il contienne des termes relevant de la féodalité, le langage n’est pas trop poussé, rendant ainsi la lecture très accessible. Un excellent premier tome pour Anan, de Lili Boisvert, chez VLB!

Bonne lecture !

 

Anan, Tome 1

Lili Boisvert

VLB Éditeur

2020

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article