Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Christophe

Courageux enfants

Par Christophe Rodriguez

Loin d’être ésotérique comme certains commentateurs ont bien voulu le laisser entendre, le romancier Hervé Gagnon est avant tout un romancier qui joue avec l’histoire et ses contours. Que ce soit le trésor des templiers ou l’héritage des cathares, son œuvre multiple est couronnée bien ici, ainsi qu’outre-Atlantique. Pourtant, ce sont les aventures de Joseph Laflamme qui restent chères à mon cœur de lecteur, celles où Montréal n’était pas encore envahi par les voitures et/ou notre ville sans avait encore du lustre et certains monuments qui « tapaient dans l’œil ».

Classé dans la littérature jeunesse, Le projet Pox s’adresse bien entendu aux adolescents ainsi qu’a tout adulte qui voudrait retomber un tant soit peu en enfance.

Que se passe-t-il dans l’orphelinat ?

Julien Tessier et sa petite sœur Victorien filaient le bonheur parfait. Mais voilà que par une sombre journée, Papa et Maman plient bagage en toute vitesse, promettant bien de les revoir. Cette vie si douce sera irrémédiablement bouleversée, puisque nos deux jeunes amis vont se retrouver à l’orphelinat.

Avec beaucoup d’intelligence et de tact, l’auteur recrée l’atmosphère de ces lieux d’un autre temps, où les déshérités, abandonnés de tous devaient se plier à un régime militaire, sans trop d’espoir d’une vie meilleure. Au fil des pages, vous allez découvrir les petits secrets de cette confrérie qui devra lutter contre une directrice perfide qui cache un lourd secret. Parce que, voyez–vous, des enfants disparaissent, donc qui sera le prochain ?

En trame de fond, le projet Pox sans trop le nommer hante les esprits, et c’est à Saint-Jean de Dieu que cette bande de jeunes qui n’ont pas froid aux yeux, découvrira le  pot aux roses. Des mensonges il y aura, comme des électrochocs pour savoir qui savait quoi, mais la vérité se fera connaitre par un moyen fort astucieux.

Plus qu’un roman jeunesse, Le projet Pox rend hommage à un grand film du temps passé  : Les disparus de St -Agil (1938) réalisé par Christian Jacques selon le roman éponyme de l’auteur Pierre Véry.

Quand les enfants devenaient les héros !

Bonne lecture !

 

Le projet Pox

Hervé Gagnon

Québec Amérique,

Collection Titan

298 p

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article