Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Sylvie

Carl, Rose et Assad, ces trois prénoms vous disent quelque chose ? Si oui, c’est que vous êtes familiers avec les enquêtes du département V, et vous connaissez surement très bien le petit penchant de l’auteur qui aime bien distiller au compte-gouttes le passé de ses protagonistes !

Avec cette huitième enquête, le voile se lève enfin sur l’énigmatique Assad.

Qui est-il ce nébuleux syrien ? Voici la réponse… ENFIN !

La Victime 2117 est une réfugiée qui comme tant d’autres a voulu fuir son pays pour rejoindre l’Europe, espérant un avenir meilleur. Malheureusement, elle s’ajoute aux chiffres, si ce n’était que des chiffres, effarant de victimes qui ont péri en mer lors de la traversée de la Méditerranée pour échouer sur une plage de Chypre. Triste sort, mais réalité bien contemporaine.

Un journaliste pigiste, Joan Aiguader, catalan d’origine, se rendra sur la plage de d’Ayia Napa à Chypre. Journaliste en panne de scoop, il croit avoir découvert l’histoire qui le rendra célèbre. Bien déterminé à faire un bon reportage, il notera tout, mitraillera de son appareil photo tous ces corps que la mer à régurgiter. Une de ses photos en particulier, une femme gisant au sol, entourée de trois personnes, fera le tour du monde. Cette femme est la Victime 2117.

Un corps, deux femmes et un homme. Une photo qui frappera de plein fouet le Département V de Carl Mørck. Ces trois personnes sont bien connues d’Assad, surtout cet homme barbu, qui n’est nul autre que son ennemi juré, Abdul Azim alias Ghaalib, fervent terroriste. Les souvenirs d’Assad referont surface, éraflant de vieilles cicatrices jamais guéries, et réanimeront une haine féroce.

Il est temps pour Assad de raconter son histoire et d’enfin dévoiler son lourd passé. J’avais hâte de connaitre ce qui se cachait derrière ce personnage attachant, aux multiples citations sur les chameaux, mais je n`imaginais pas que ce serait aussi intense.

Je n’en dis pas plus, je ne veux pas gâcher le plaisir de découvrir soi-même cette histoire et de toute façon ce serait trop long, je laisse Assad vous la raconter.

Un thriller déconcertant, un sujet très actuel sur fond de terrorisme et de crise migratoire. C’est un roman certes, mais la réalité nous frappe de plein fouet !

L’histoire nous tient en haleine, certaines scènes sont bourrées d’actions, d’autres viennent heurter notre sensibilité. Comment ne pas ressentir de l’empathie en lisant le récit de ses êtres dont la vie les mène à de terribles souffrances.

En parallèle, une deuxième petite enquête menée par Rose et Gordon sur un autre sujet bien d’actualité viendra compléter les péripéties de la huitième enquête du département V.

Les fans ne seront pas déçus, quoique j’aimais bien les mystères entourant les personnages. Une des meilleures enquêtes de la série, plus profonde et très humaine.

A suivre ! Je me demande bien ce que nous réserve l’auteur…

Bonne lecture !

 

Victime 2117

Jussi Alder-Olsen

Albin Michel 

2020

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article