Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alexandra

Une chronique d'Alexandra Beerli

 

Angélina Delcroix est une écrivaine française née en 1978 à Luçon. Elle est psycho-praticienne en Vendée.

 

Parmi ses œuvres :

 

- 2017 : « Ne la réveillez pas », Editions Nouvelles Plumes

- 2018 : « Si je serai grande ... », Editions Nouvelles Plumes.

 

Ses deux premiers livres sont des psycho thrillers. Elle y reprend habilement ses personnages principaux, ce qui permet un récit plus réaliste et un attachement dans le temps. Dans ce thriller psychologique on y retrouve l’adjudante Joy Morel.

 

Dans « Un peu, beaucoup, ... jusqu’à la mort » on retrouve donc l’adjudante Morel pour la troisième fois. Dans l’histoire précédente, elle avait perdu con coéquipier dans des conditions atroces. Toute l’équipe est encore sous le choc et chacun vit cette disparition à sa manière. Et ce ne sera pas l’arrivée d’un nouveau collègue qui va arranger les choses, bien au contraire.

 

Ben se laissera complètement aller dans l’alcool, Barrère ne sera plus aussi attentionné et attentif qu’avant, quand à notre héroïne qui vient de donner la vie, elle sera devenue complètement paranoïaque et ne se focalisera presque plus que sur son fils. Heureusement qu’elle pourra compter sur Donelli, son compagnon. Joy Morel ne saura plus du tout qui aura droit à sa confiance et de qui se méfier. Une phrase trotte sans cesse dans sa tête : « Ils sont partout ». L’horreur et les révélations de la précédente enquête l’a complètement perturbé. Pourra t’elle encore se fier à son équipe ? Et le petit nouveau est-il digne de confiance ?

 

Quoi qu’il en soit, la vie continue. Bien décidée à protéger son fils coûte que coûte, elle reprendra néanmoins du service pour enquêter sur une nouvelle affaire de meurtres. Dans cette nouvelle enquête, des maris vont être retrouvés alcoolisés jusqu’à la mort, tandis que leurs épouses seront mutilées et assassinées.

 

En parallèle, un tueur fou tirant sur tout le monde lors de réunions d’alcooliques anonymes …

 

Mais qui donc peut perpétrer de telles horreurs et surtout pourquoi ?

 

Les incohérences vont intriguer l’adjudante, mais elle découvrira d’autres choses personnelles qui la déstabiliseront encore plus. Joy ne va t-elle pas inconsciemment se mettre en danger ? Une précédente victime, Charlie, va refaire son apparition …

 

Au cours de l’intrigue, s’immiscent des lettres d’une jeune femme à son père, incarcéré. On apprendra bon nombre de choses sur elle, toutes aussi horribles les unes que les autres.

 

Mais qui donc est cette jeune femme ?

 

Les apparences seront parfois trompeuses, alors soyez vigilants !

 

Tant de questions vont se poser, tant de problèmes seront soulevés. Ce thriller psychologique vous mettra dans un sacré état. Tour à tour sans voix, des frissons vous parcourant l’échine, un souffle glacial qui vous prendra, le coeur qui battra très fort... voulez-vous connaître la suite ? Voulez-vous vivre cette expérience glaçante ?

 

Les chapitres sont courts, l’histoire est bien rythmée, coupée de lettres souvenirs de cette femme mystérieuse.

 

Le troisième tome des aventures de l’adjudante Morel est toujours aussi haletant.

 

Angelina Delcroix est une auteure de talent, toujours au top ! Elle sait maintenir le suspens tout du long et créer la surprise à la fin.

 

Il est préférable de les avoir tous lu pour connaître le vécu des protagonistes, mais je trouve que chaque livre peut être lu à part malgré tout.

 

Vivement le quatrième !

 

Bonne lecture !

 

Un peu beaucoup ... jusqu'à la mort

Angelina Delcroix

Éditions Nouvelle Plume

2020

 

 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article