Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Richard

Une chronique de Sylvie Geoffrion

Un polar venant du froid avec de la profondeur, de la chair, riche, solide. Ça fait du bien et ça me change de la vacuité de certains autres romans policiers de l'école scandinave.


Reykjavik après le gros krash boursier de 2008 qui a mis l'Islande sur les genoux. Nous sommes donc en 2010-2011 où certains banquiers et autres voleurs en cravate doivent rendre des comptes devant la justice. C'est aussi l'année où ce volcan là, oui celui là justement, a recouvert l'Europe du nord de ses cendres...Voilà pour l'ambiance.


Sonja, jeune femme dynamique, traverse 2 ou 3 fois par mois les corridors de l'aéroport pour jouer son rôle de mule.


Sonja a tout perdu mais au dessus de la liste vient la garde de son fils. Son mari l'ayant surprise au lit avec son amante Agla, lui en a fait baver lors du divorce. Elle a besoin d'argent pour se refaire une vie avec le petit garçon.


Elle acceptera l'offre de son avocat pour de l'argent facile (supposément) . Elle s'enlise donc dans ce piège . Prise dans les mailles du filet de son avocat, prise dans les griffes d'un divorce qui lui compte tout et Agla, conseillère financier, prise dans le piège de tous ces banquiers qui veulent sauver leurs fesses devant les tribunaux et prise dans le piège de sa moralité. Nous avons là de beaux personnages.Authentiques.


Scandale financier, vengeance complexe, chantage, fraude, appât du gain, leurre, on n'en peut plus et ces chapitres courts qui nous donnent du rythme et qui nous agrippent sans arnaque de la part de l'auteur.


Piégée, ce premier tome de "Reykjavik noir" est sombre mais captivant et je ne doute pas que le piège se refermera également sur vous, pauvre lecteur!

Bonne lecture !

Piégée

La trilogie Reyjavik noir

Lijla Sigurdardottir

Éditions Points

2018

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article