Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Richard

Une chronique de Sylvie Geoffrion

Comme certains personnages de ce titre, j'ai moi aussi été happée dans le centre du tourbillon terrible qu'est ce récit.

Rapidement car c'est du lourd: le viol d'une fillette et dix ans plus tard, des mains retrouvées, puis d'autres personnes toutes horriblement tuées. Ça n'arrête pas. Alors vous êtres averti, c'est sombre, très.

On connait déjà Huldar, inspecteur de police et Freyja, psychologue pour enfants, que nous avions rencontrés dans ADN et ABSOLUTION. Mais là, ils ont été tous les deux dégradés après les polémiques de leur dernière enquête, ils ont perdu de leur statut et bien sûr ça freine les ardeurs. Huldar à qui on confie les fait divers  se verra, toutefois, entrainé au coeur d'une sordide affaire et il forcera la main de Freyja pour qu'elle vienne travailler avec lui. Les relations sont glaciales comme l'hiver islandais.

Un récit horrible sur la vengeance, sur les châtiments justes ou pas, sur la confiance qui fait outrageusement faux bond, sur l'impuissance aussi devant un système trop grand, trop organisé et bien sûr, sur la cupidité et c'est redoutable. Tout est dit. On ne laisse rien dans le flou. On connait tout des motivations de chacun et on comprend bien, sans nécessairement accepter, la colère, la haine, la soif de vengeance. C'est bien ficelé, bien raconté et malgré ce polar qui nous vient du froid, ça ne peut nous laisser de glace.

Bonne lecture !

Portrait © Lilja Birgisdótti

 

 

Succion

Yrsa Sigurdardottir

Éditions Actes Sud

Collection Actes noirs

2019

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article