Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard

Une chronique de Sylvie Geoffrion

Très louangé, ce titre m'a toutefois laissée sur ma faim. J'ai comme l'impression que ce premier tome n'est qu'un amuse gueule. Un titre pour titiller ma curiosité, pour que je me lance sur les traces de l'inspecteur Melchor Marin à Terra Alta. Pour que je le suive....


Après une adolescence de délinquance, après une vie de jeune adulte garde du corps d'un chef de cartel, après des années en prison, Melchor décide de se refaire une vie. Il se lance dans les études et devient policier...casier judiciaire effacé semble-t-il et voilà, peau neuve!

Durant ses années de prison, Melchor découvre Victor Hugo et se passionne pour Les Misérables. Certains des personnages lui serviront presque de guide dans sa vie. Si Melchor se décide à devenir policier, c'est qu'il est hanté par la recherche des assassins de sa mère, prostituée à Barcelone.


Puis, les attentats terroristes de Cambrils font de lui un héros mais un héros qui devra prendre le large pour sa propre sécurité. Il atterri donc à Terra Alta où il devra enquêter sur le meurtre sordide de deux riches vieillards propriétaires de presque tout ce qui se trouve dans cette région.


J'ai eu  l'impression que tout ce qui arrive n'est que le prétexte à nous parler de Melchor. Cette enquête policière, car enquête il y a bien sûr, est en périphérie, le sujet principal reste véritablement le personnage de Melchor, sa psychologie, ses valeurs, sa vie, sa quête de justice. Et surtout, peut-on se faire justice soit même ? Est-il possible que la justice devienne injustice ? Enquête policière où, dès le début de celle-ci, on peut, il me semble,  identifier certains criminels. C'est trop évident par la façon dont le tout nous est amené.


Malgré la lenteur du rythme  de la narration et même avec ses  nombreux retours en arrière, celui-ci reste précis. Une écriture claire, nette et intelligente.


Je me laisserai peut-être tenter par le tome deux. On verra.

Bonne lecture !

 

Terra alta

Javier Cercas

Actes sud

2021

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article