Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard

                                           Les ombres du passé

Une chronique de Christophe Rodriguez

Et nous ouvrons la rentrée littéraire avec un roman nostalgique, étonnant, mais aussi d’actualité. Pour revoir un concert du temps jadis ou présent, pour se remémorer les grands évènements ou toute autre actualité, YouTube est notre ami. Mais il peut exister un autre moyen : fouiller dans nos souvenirs et les vendre. Avec toutes les nouvelles technologies qui existent dans notre monde contemporain, le souvenir n’est pas encore sur la toile, mais cela viendra bien un pour.

C’est sur cette base que la romancière Clélia Renucci a bâti La fabrique des souvenirs. En 1990 est né Memory Project. Sur la base de la vente, vous pouvez donc vendre vos souvenirs qui seront mémorisés et offerts à des prix, frisant parfois des milliers d’euros. Du concert que vous avez vu à un visage inopiné, sans oublier des moments plus anciens, comme la conquête de l’Everest, tout est possible, puisque la mémoire humaine est presque infinie et sort, «  brut de décoffrage ». Vendus tels quels, vos souvenirs trouveront des acquéreurs passionnés. Comme Gabriel, homme de radio romantique qui achète par hasard une représentation de Phèdre en 1942, avec Jean-Barrault ainsi qu’une mystérieuse violoncelliste, Oriane Devancière, dont il devient follement amoureux. Développant une passion dévorante, et c’est un euphémisme, il va se ruiner pour trouver qui elle est et qui sait, ce qu’elle est devenue.

Avec son frère artiste et son amie Sara qui essaie de reconstituer à travers différents souvenirs, la mémoire de son père, nous naviguons à travers les époques. Évoquant Le violon rouge, parfois, Quai des brumes ainsi que le portait de grands musiciens oubliés et luthiers de génie,

La fabrique des souvenirs faite renaitre l’histoire d’une femme, son combat pour la musique et ce que les souvenirs peuvent parfois nous amener à faire… ou ne pas faire.. Un très joli roman, parfois hors du temps qui nous rappelle que certaines époques furent bien plus cruelles que la nôtre !

Bonne lecture !

 

La fabrique des souvenirs

Clélia Renucci

Albin Michel

320 p

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article