Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Richard

Une chronique de Sylvie Geoffrion

Ho que c'est violent ! Janvier n'est pas noir pour rien à Glasgow. Ouf. Je reprends à peine ma respiration.

Nous sommes dans les années '70 et il faut croire que rien ne pouvait se régler autrement qu'avec des dents brisées, des nez cassés, des crânes fracassés, des doigts écrasés et j'en passe. Et que pensez de la ligne mince entre le flic ripoux et celui qui avait des indics ou qui fréquentait le milieu des truands. Ho sans oublier le traitement fait aux femmes et la façon dont on leur adressait la parole. C'est à vomir.

Le nouveau flic d'Alan Parks , Harry McCoy sévit à Glasgow. Un Glasgow noir, boueux, peuplé de personnages désespérés, blasés, carburant aux drogues de toutes sortes et à l'alcool. Il semble qu'il y  aura un titre pour chaque mois de l'année... en espérant qu'un jour le soleil brille à Glasgow.

Dans Janvier Noir, on nous présente toutes les sortes de crimes, de perversion, d'avilissement, de dégradation. Tout y passe et c'est carrément répugnant, nauséabond. Tout est laid. Notre inspecteur, McCoy, est à la gare de Glasgow un matin où un jeune homme abat une jeune femme, vise la tête de l'inspecteur et se tire une balle dans tête. Pourquoi ? Qui sont ces victimes? C'est ce que McCoy devra découvrir  et ce sera matière à déambuler dans les quartiers les plus durs de la ville, à nous décrire le côté le plus sombres de certaines âmes, sans faux fuyant, sans complaisance plutôt avec une aisance malsaine à décrire le mal.

Dois-je dire bravo à l'auteur ? Je ne sais pas. Trop de coups, de sang, d'abjection et de bassesses ça devient vite inquiétant. Mais malgré tout, vous le savez, j'aime les auteurs écossais, irlandais. Ils ne sont ni  flagorneurs ni courtisans. Ils ne veulent pas nous séduire. Et voilà  pourquoi j'aime la façon qu'ils ont de décrire leur monde sans vanité, avec le regard clair de ceux qui aiment et qui comprennent.

Bonne lecture !

 

Janvier noir

Alan Parks

Éditions Rivages

Collection Rivages Thriller

2018

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article