Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Richard

Une chronique de Sylvie Geoffrion

Heureusement que j'aime me promener à Édimbourg et que j'aime l'Écosse, ses pubs, sa bière et son whisky. James Oswald, cet écrivain fermier, nous livre ici un premier roman. De mort naturelle est un policier pur jus dans sa construction et dans sa livraison. Rien de bien nouveau mais tout est maîtrisé.

Cet inspecteur, Anthony McLean, ce nouveau personnage, ne m'a toutefois pas séduite. Je n'ai adhéré ni à ses états d'âme ni à ses coups de gueule. Était-il trop "Scottish" ? Trop gentil  ou pas assez croquignole ? En tout cas,  il m'a laissé une impression bonbon caramel mou. Et quand on tombe dans le surnaturel intense, moi on m'y perd.

Toutefois, l'enquête sur tous ces morts, meurtres horribles il faut le dire (et oui il y en a à profusion) est menée rondement avec une fluidité intéressante.

De mort naturelle est le premier opus mettant en vedette l'inspecteur McLean. J'espère que d'ici les parutions des autres titres,  il saura se servir d'un téléphone intelligent.

Bonne lecture !

 

De mort naturelle

James Oswald

Éditions Bragelonne

Collection Thriller

2015

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article