Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Sylvie

« Nourrissez la rumeur... Puis regardez-là vous engloutir »

Une chronique de Sylvie Langlois,

 

Ce premier roman de Lesley Kara explore les effets dévastateurs qu’un petit commérage apparemment banal peut avoir lorsqu’il se repend dans une communauté soudée et isolée. Une rumeur malveillante peut s’intensifier et s’ébruiter avec une telle rapidité qu’elle en devient incontrôlable. C’est ce que Johanna, instigatrice de cette rumeur apprendra à ses dépens, elle deviendra la victime de sa propre bavure.

Quand est-il de cette fameuse rumeur ?

Johanna a quitté Londres pour s’installer avec son fils Alfie dans la petite station balnéaire de Flinstead pour fuir la ville, son fils étant victime d’intimidation dans son école londonienne, et aussi pour se rapprocher de sa mère qui y coule des jours tranquilles. En vraie citadine qui se respecte, Johanna trouve difficile l’intégration au sein de cette petite communauté. Les bavardages, et commérages des autres mères l’exaspèrent au plus haut point. Mais Johanna doit penser à son fils, n’a-t-elle pas quitté la ville pour lui ? Elle doit donc se rapprocher des autres mamans pour qu’Alfie puisse enfin se sentir le bienvenu dans son nouveau cercle d’amis.

Un matin aux portes de l’école, voulant bien paraitre aux yeux des autres mères dont le papotage va bon train, Johanna se joint à elles. C’est ainsi qu’elle entend la rumeur : Sally McGowan, accusée dans les années 1960 d’avoir poignardé un petit garçon de 6 ans alors qu’elle n’avait que dix ans, serait revenue habiter dans la ville de Flinstead sous une autre identité.

Semble-t-il que la source est sure. Puisque c’est l’ami d’un ami qui connaît quelqu’un qui a eu des contacts avec un ancien policier au courant de l’affaire !

Un après-midi, lors d’une réunion avec les membres de son club de lecture, Johanna relâche la fameuse rumeur pour détourner la conversation et attirer l’attention sur elle. Voilà, elle venait de disperser les graines aux quatre vents et éveiller une curiosité malsaine, qui va tourner à l’obsession.

La suspicion s’est installée dans la petite communauté, tel un virus elle va se répandre avec une rapidité vertigineuse. La paranoïa a pris d’assaut la station balnéaire. Tout le monde soupçonne tout le monde. Et si c’était elle ? Non, plutôt elle ? Celle-ci n’a-t-elle pas un comportement étrange ? Tout le monde est sur ses gardes, voyant en chaque femme une potentiel « tueuse d’enfants. »

Un bon suspense psychologique, la tension monte tel un crescendo, les pistes sont nombreuses laissant place à nos propres déductions et interprétations. Et une finale tout à fait délicieuse, saisissante.

Un très bon moment de lecture.

 

La rumeur

Lesley Kara

Éditeur : Les escales

Collection : Les escales noires

2020

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article