Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Carine

Après avoir rencontré l’homme cette année, au salon du livre à Paris, j’avais à cœur de découvrir l’auteur. Plutôt adepte des thrillers, j’étais tombée de haut à la lecture de mon premier roman noir. Le second m’avait laissé une impression mitigée. L’adage « jamais deux sans trois » planant au dessus de ma tête, j’appréhendais pour être tout à fait honnête, cette nouvelle lecture. Alors BACK UP de Paul Colize, est-il le livre que j’attendais, afin de me réconcilier avec le genre ?!

Le cercle de lecture de Carine : " Back Up "

Mars 1967

Samedi 18 Mars, le lendemain d’un enregistrement, Larry Speed et son groupe font un break en s’offrant séparément quelques jours de vacances. De son vrai nom Larry Finch, il est le fondateur, le leader et le bassiste de pearl harbor, le groupe de rock qu’il a créé à Londres, trois ans auparavant.

A quelques jours d’intervalle seulement, les quatre membres du groupe sont retrouvés morts, dans des pays différents. Accidents ou suicides, telles sont les conclusions des différentes polices qui classent l’affaire. Mais les familles des victimes ne comptent pas en rester là. Elles font appel à un journaliste, Michael Stern, pour les aider à faire la lumière sur cette ténébreuse affaire.

Février 2010

Un piéton est renversé par un taxi, à proximité de la gare du Midi à Bruxelles. Plusieurs semaines après son admission à l’unité des soins intensifs, l’homme -a priori un SDF- reprend conscience. Mais il est victime d’un syndrome d’enfermement, plus connu sous l’appellation de locked-in syndrome. Il est capable de voir et d’entendre, mais le seul mouvement qu’il est capable d’accomplir est le clignement des paupières. Malgré des efforts fournis, la police ne peut l’identifier. Il sera donc enregistré sous le patronyme de x midi. Dominique, son kinésithérapeute, va tenter patiemment d’établir un contact avec lui. Il sent que son patient a vécu quelque chose de peu ordinaire.

AOÛT 1945

Le 6 Août 1945, ce jour là Little Boy* a tué près de cent mille personnes. C’est aussi le jour de la naissance d’un homme, qui se rappelle,qu’une dizaine d’années plus tard, il entendra prononcer pour la première fois le mot rock’n’roll. A partir de ce jour là, le rock est entré dans sa vie pour ne plus en sortir. Il rêvait de devenir le batteur de rock le plus doué, le plus ingénieux et le plus brillant de la planète.

« A présent il faut que je me prépare, que je remonte le cours des évènements. J’expliquerai à Dieu le pourquoi de ces morts. Il comprendra que c’est le destin qui m’a envoyé dans cette cave à Berlin, en cette nuit d’apocalypse. Hiroshima. C’est là que tout a commencé. C’est de là qu’il faut que je reprenne le fil »

A présent il faut que je me prépare, que je remonte le cours des évènements. J’expliquerai à Dieu le pourquoi de ces morts. Il comprendra que c’est le destin qui m’a envoyé dans cette cave à Berlin, en cette nuit d’apocalypse. Hiroshima. C’est là que tout a commencé. C’est de là qu’il faut que je reprenne le fil.

Sexe, drogue et rock’n’roll … Paul Colize nous offre une incursion dans les années 60. Un roman a plusieurs voix, construit de manière très structurée et qu’il a façonné avec élégance et panache.

Des chapitres qui s’entrecroisent, mêlant le récit de la vie d’un homme - dont nous ne connaîtrons le nom que vers la fin du livre- qui est en perpétuelle cavale. La naissance de sa passion pour le rock puis sa fuite sur Paris pour échapper au service militaire. Ses rencontres successives qui le mèneront de France vers l’Angleterre, l’Allemagne, la Suisse ou bien encore l’Autriche.

X Midi, cet inconnu, qui avec l’assistance de son kinésithérapeute, le radieux Dominique va établir un climat de confiance et se dévoiler peu à peu.

Et enfin ce journaliste, qui va aller jusqu’au bout, pour connaître le fin mot de l‘histoire relatif aux morts étranges du groupe Pearl Harbor.

Paul Colize réalise avec BACK UP un fabuleux roman d’ambiance qui se déguste page après page. Loin d’être rassasiée, c’est avec appétit que je savourerai un prochain roman de la même trempe !

Une couverture originale et de toute beauté … bref un livre magnifique à l’intérieur comme à l’extérieur.

Un indispensable à avoir dans sa bibliothèque !

___________________________________________________________________________________

* Little Boy (petit garçon en français) est le nom de code de la bombe qui fut larguée sur Hiroshima au Japon.

Cette chronique a été écrite par Carine Boulay, collaboratrice à « Polar, noir et blanc ».

Le cercle de lecture de Carine : " Back Up "

BACK UP

Paul Colize

Roman noir

La manufacture de livres

426 pages

Paul Colize, est né en 1953. Il est marié et père de trois enfants. Il vit actuellement à Waterloo où il est consultant en management et organisation. Le choix de s’exprimer à travers le polar n’est pas anodin. Il remonte dans un premier temps, à sa grand-mère qui engloutissait les polars. Aujourd’hui, c’est pour lui la littérature interactive par excellence. Il est l’auteur de : « Les sanglots longs » Seff éditions en 2000, « Le seizième passager » Seff éditions en 2002, « Clairs obscurs » Seff éditions en 2003, « Quatre valets et une dame» Seff éditions en 2005, « Sun tower » MMS éditions en 2007, « La troisième vague » éditions Kraoken en 2009, « Le baiser de l’ombre » éditions Kraoken en 2010, « Le valet de cœur » éditions Kraoken en 2010 (réédition de Quatre valets et une dame ) et « Back Up » La manufacture de livres en 2012.

Commenter cet article

Foumette 03/08/2012 17:36

Bravo pour ta chronique totalement séduisante!!! Il est sur ma liste depuis un moment mais je sens qu'il n'y restera plus très longtemps!!!

Carine 05/08/2012 11:05



Merci Foumette ... Allez sors le rapidement de ta liste ... une merveilleuse lecture !!!



l'or des chambres 03/08/2012 15:05

Tu as le chic pour trouver des lectures vraiment insolites... Bel été Richard, bises

Carine 03/08/2012 15:18



Une lecture insolite et splendide ! A découvrir absolument ... Bonne journée !



sandrine 03/08/2012 06:50

Le plaisir est partagé Carine, je suis contente que ce livre t'ai plu à ce point malgré que ça ne soit pas ton style de prédilection... Paul Colize a gagné un pari et au moins 2 lectrice ;) Gros
bisous à toi

Carine 03/08/2012 15:17



Une magnifique lecture ... et au moins deux lectrices !!! mdr ... Paul va être heureux !!!  Je
t'embrasse !



Lystig 02/08/2012 16:21

avec des retours en arrière (je sais, c'est moche, ça se répète, mais c'est mieux que flash back !)

Carine 02/08/2012 19:30



C'est clair ! ^^



pichenette 02/08/2012 09:41

Super chronique! Bravo!

Carine 02/08/2012 12:51



Merci beaucoup ... je suis très touchée ... Bonne journée !



La petite souris 01/08/2012 18:45

moi aussi sur l'étagère, mais je ne sais pas à quelle periode de l'année ca se consomme un bon belge !! donc je le laisse encore mûrir en attendant ! :))

Carine 01/08/2012 21:12



Laisse-le encore un peu mûrir ... mais pas trop !!! Bonne lecture ... J'ai hâte d'avoir ton avis concernant ce titre ... bonne soirée !



jackisbackagain 01/08/2012 17:28

Coucou Carine,

L'indispensable est dans ma bibliothèque. Je le lirai au moment choisi. Très belle chronique d'autant que le roman de Paul ne se prête pas facilement à ce genre d'exercice, je crois. Jean.

Carine 01/08/2012 17:46



Il est déjà dans ta bibliothèque ... merveilleux ! Ravie que tu ais aimé ma chronique ... j'y ai passé beaucoup de temps pour tout te dire ... ça me fait encore plus plaisir !!!