Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

COMMUNIQUÉ DE PRESSE​POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Le gagnant du Prix Saint-Pacôme 2013 du roman policier a été dévoilé au cours du gala tenu le 5octobre à Saint-Pacôme, sous la présidence d’honneur de Gildor Roy. Le lauréat est l’auteur Martin Michaud pour son roman Je me souviens, publié aux éditions Goélette. Il a remporté la bourse de 3000$ offerte conjointement par la Municipalité de Saint-Pacôme, la MRC du Kamouraska et la SODEC.

Deux autres prix ont été remis : le prix Coup de cœur du club du polar de la bibliothèque Mathilde-Massé est revenu à Geneviève Lefebvre pour La vie comme avec toi, publié chez Libre Expression. 2013 aura été l'année de la création d'un nouveau prix accordé au meilleur premier polar. Ce prix a été créé sur la suggestion du jury qui désirait récompenser un auteur, émergent ou non, ayant publié pour la première fois un roman policier. C'est Jean Charbonneau qui l'a remporté, avec Tout homme rêve d'être un gangster, publié chez Québec Amérique.

Martin Michaud voit son talent reconnu pour la troisième fois par la Société du roman policier de Saint-Pacôme. D'abord lauréat du prix Coup de cœur en 2010 pour son premier polar Il ne faut pas parler dans l'ascenseur, il voyait le second, La chorale du diable, remporter le Prix Saint-Pacôme en 2011. Cette troisième enquête de Victor Lessard a séduit le jury composé de Frances Caissie, lectrice passionnée et figure bien connue du milieu culturel québécois, de Michel Dufour, professeur de philosophie montréalais à la retraite, et enfin de Lise-Audet Lapointe, libraire retraitée de Rimouski.

Les autres finalistes étaient Mario Bolduc avec La nuit des albinos publié chez Libre Expression et André Jacques avec De pierres et de sang chez Druide. Ces deux auteurs sont également biens connus à Saint-Pacôme, chacun ayant déjà été deux fois finalistes, Bolduc en 2005 et en 2007 et Jacques en 2004 et en 2008. Mario Bolduc a aussi remporté le Coup de cœur en 2007 avec Tsiganes.

Les Prix de la rivière Ouelle de la nouvelle policière ont couronné Chloé Barbe, de Montréal, pour sa nouvelle Du danger d'être gourmand.

La table ronde tenue en après-midi a réuni André Jacques, Martin Michaud, Geneviève Lefebvre, Norbert Spehner et René Racine, psychologue, sur le thème du polar sur le divan. La discussion à bâtons rompus a porté sur les mystères des esprits criminels et les névroses des détectives dans la littérature policière.

Ce texte est la copie conforme du communiqué de presse rédigé par Eliane Vincent, membre du conseil d'administration de la société.

D'ici quelques jours, Polar, noir et blanc vous fera un petit reportage photographique.

Bonnes lectures

Commenter cet article

Norbert Spehner 07/10/2013 15:08

Petite précision: le nouveau prix décerné à Jean Charbonneau n'est pas un "prix de la relève" ni vaiment du "premier roman" (la "terminologie" exacte reste à déterminer).
Le but de l'opération est de récompenser un polar qui, sans remporter le prix principal, a étonné, séduit, flabergasté le jury pour toutes sortes de bonnes raisons. C'est donc plus "la révélation" de l'année que la relève puisque le prix pourrait aller à un vétéran de la littérature qui vire sa cutie pour écrire du polar. Tout ça est nouveau, bien sûr, et devra être précisé dans les mois qui viennent pour la seconde édition. Et dans les circontances, Éliane, toujours rapide sur le piton, a fait de son mieux pour le communiqué final.
P.S.: mon initiative a fait des petits puisque un quart d'heure après l'annonce du prix, d'autres commanditaires se sont manifestés. Il y aura donc d'autres "révélations" !
Le polar québécois se porte bien.

Richard 07/10/2013 19:17

Je propose la création d'un comité d'experts en recherche de solutions et en enquêtes de toutes sortes avec comme membres, les personnes suivantes: Victor Lessard, Max O'Brien, Alexandre Jobin, Antoine Gravel et Jérôme Ménard. Évidemment, on confierait la présidence à Norbert Spehner ...

Éliane 07/10/2013 17:02

Eh oui, ce nouveau prix peine à se trouver un nom digne de nos intentions... mais on y arrivera! Heureusement, le trophée portait la mention Révélation, on n'aura pas tout perdu!

Richard 07/10/2013 15:50

Merci pour ces précisions, Norbert !
Dans mon mini reportage photographique, j'ai parlé du prix de la découverte ... ce qui me semble encore un brin à côté des buts de ce nouveau prix.
Mais, trêve de terminologie, je trouve l'initiative fort intéressante et surtout, elle servira sûrement à encore mieux faire connaître les auteurs d'ici !
Merci pour ta générosité !
Et si jamais on érige une statue à côté du saumon, je serai là pour la protéger des pigeons.
Bonne lecture et à très bientôt !

collectif.polar 07/10/2013 02:50

Whaou, pour nous français, tous ces titres, tous ces auteurs sont de véritables inconnus. Tout un monde à découvrir. Le nouveau monde va finir, je l'espère, par s'ouvrir à nous.
Merci Richard pour ces infos.

Richard 07/10/2013 02:55

Merci Geneviève,
Et j'espère qu'un jour, ils seront lus et appréciés par les nombreux amateurs de polars des deux côtés de l'Atlantique !
À très bientôt

Éliane 06/10/2013 20:59

Merci mon ami, d'être là et de nous aimer, c'est tout à fait réciproque. C'est magique, cette journée avec les copains!

Richard 06/10/2013 23:04

Ce fut un plaisir chère amiedelest,
Il faut se le dire, nous et vous,
à Saint-Pacôme, nous sommes du ben bon monde...
facile à aimer !
Bises à toi et merci à toute l'équipe !