Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Richard

 

            

 

Si Dieu dort, est-ce que l'homme doit prendre sa place ? Voici toute la question derrière cet excellent premier roman des auteurs australiens Mark Henshaw et John Clanchy. 


La lecture de ce roman ne peut nous laisser indifférent, elle nous interpelle, nous force à prendre position, nous rappelle qu'à un certain moment, soit en lisant le journal, soit en regardant les nouvelles à la télé, nous nous sommes posé la question sur la longueur du

bras de madame la Justice : une sentence qui réellement se divise par trois, une libération conditionnelle incompréhensible, un récidiviste vite remis en liberté.


Si-Dieu-dort.jpg

Voilà des occasions de découvrir le lieutenant Solomon Glass, le taciturne commissaire, détenteur d'un doctorat en psychologie, d'une vie personnelle et familiale bien particulière, d'un caractère rebelle et d'une personnalité insoumise. Et en plus, il réussit, il est respecté au grand dam de son supérieur immédiat.

 



Dans ce roman très bien écrit, l'intrigue nous prend dès le début et nous transporte vers une fin haletante, bien fignolée et surtout en laissant transparaître le développement et l'évolution du personnage principal. Il faut commencer la lecture des 100 dernières pages quand on dispose de temps pour se rendre jusqu'à la fin. La qualité du développement de l'enquête, la créativité des auteurs et le charisme du personnage nous font oublier quelques longueurs.


Ces deux auteurs manifestent un talent certain qui laisse présager quelques futurs bijoux de polars. Comme j'avais déjà lu le 2e livre (erreur à ne pas faire), je sais déjà que L'ombre de la chute est encore meilleur que cette première production. Si Dieu dort est une très bonne introduction au monde d'un personnage qui vous accrochera sûrement; Solomon Glass possède les éléments pour rejoindre la galerie de commissaires qui nous transportent par leurs enquêtes, leurs angoisses et leur humour. Vous aimez Wallander, Rebus, Hole, Bosch et Brunetti? Rencontrez donc ce lugubre juif aux yeux de cimetière.

 

Un petit mot sur L'ombre de la chute. Ce deuxième roman est nettement mieux réussi que le premier qui était quand même bien bon. On y redécouvre l'inspecteur Solomon Glass avec un grand plaisir et surtout, une intrigue qui nous happe jusqu'à sa conclusion. CeL-ombre-de-la-chute.jpg roman permet aux auteurs de développer leur personnage principal et de nous faire découvrir, peu à peu, son passé troublant.

 

L'histoire: un ravisseur négocie avec les mères des enfants qu'il a kidnappés en leur envoyant des parties du corps des petits. En échange de la vie des enfants, il exige que les mères se suicident !!!.


On s'imagine bien que ce thriller psychologique ne nous permet pas beaucoup de repos mais il déclenche un intérêt tout à fait soutenu. Réchauffez votre tisane, installez-vous bien,  ne demande qu'à vous passionner !!!


Pour ma part, j'attends avec impatience, la sortie de leur troisième roman.


Si Dieu dort

Mark Henshaw et John Clanchy

Folio policier

2004


L'ombre de la chute
Mark Henshaw et John Clanchy
Folio policier
Février 2010

 

Commenter cet article

Callophrys 19/03/2010 16:52


j'adore ton enthousiasme rare chez un bloggueur homme.je m'y retrouve.
je vais faire un tour par la mediatheque pour voir si par hasard...mais je pense que je vais plutot passer par la plate forme Amazon...


Callophrys 19/03/2010 09:43


je ne connais pas du tout non plus! aie ma CB!! LOL! l'intrigue de l'ombre de la chute me rappelle "un sur deux" de Mosby (tu peux le trouver sur mon blog)deja pas facile du tout avec toutes les
questions que cela peut soulever mais quand on s'attaque à des enfants...
je note, je note.....


Richard 19/03/2010 12:45


Ces deux auteurs sont peu connus mais quel talent !!!!
Comme vous dites, en France, tu seras scotchée ...
Bonne lecture