Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard

Bonjour à vous tous, lecteurs et lectrices. Aujourd'hui, "Polar, noir et blanc" a le grand plaisir de vous présenter une nouvelle chroniqueure, Gaëlle.

Gaêlle viendra, de temps en temps, vous présentez ses ressentis sous le titre de "Les ambiances littéraires de Gaëlle".

Je souhaite la bienvenue à Gaëlle et j'espère qu'elle prendra plaisir à vous parler de ses lectures. Vous pourrez lui faire vos commentaires par le moyen habituel.

Merci

Bonne lecture !

Richard

 

Le-manoir-de-Tyneford.jpgImaginez une grande belle demeure anglaise, nichée dans un écrin de verdure face la mer dans le Dorset avec son propriétaire un homme veuf, ses domestiques, ses traditions Ancestrales...

 Imaginez une jeune fille insouciante, issue d'une famille bourgeoise reconnue dans le monde de l'Art .
Les Landeau sont juifs..... Nous sommes en 1939, à Vienne.

Elise cette jeune fille oisive contrainte à l'exil pour survivre, va se retrouver dans le Dorset, dans ce Manoir en tant que femme de chambre. Elle parle à peine l'Anglais, n'a jamais travaillé, ne connait pas les coutumes et va devoir malgré tout garder la tête haute. Ses parents, restés en Autriche, attendent un improbable visa pour l'Amérique.


Une très belle histoire de rencontres, d'amitiés, de joies, de peines, d'amour, de déchirements, d'aventures.....


Un roman qui vous transporte avec ses odeurs de cheminées et de feu de bois, le goût du sel sur vos lèvres, le froid piquant sur vos mains, ses airs de fêtes, le parfum de ces dames...


Un vrai moment de bonheur pour les amoureux de littérature Anglaise...

Natasha Solomons nous fait voyager dans une époque difficile et arrive malgré tout à nous insuffler la magie de l'espoir !


Un roman qui m'a beaucoup touchée,émue... A partager sans modération !

"Le manoir de Tyneford"

Natasha Solomons
Calman-Levy
Avril 2012
400 pages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
J'ai le premier de Nataha Solomon traduit en français "Jack Rosenblum rêve en anglais". Pas encore lu, et celui-ci m'attire déjà !! Merci, Gaëlle !
Répondre
G


Avec plaisir Anne !


Bonne lecture.


Amicalement


Gaëlle



L
Cette critique donne envie de lire, merci à vous ... au plaisir de vous retrouver ici.
Répondre
G


Merci ! Au plaisir également !



C
Bonjour Richard, bienvenue à Gaëlle, et merci pour sa découverte car je ne connaissais pas du tout ce roman et cette romancière. Un bel été à toute "l'équipe" de Polar noir et blanc.
Répondre
G


Bonjour Catherine, merci de ton accueil Et bel été à toi aussi !



V
Super, cette première chronique... Elle en laisse présager beaucoup d'autres. Bravo!!!
Répondre
G


Bonjour Vincent et vraiment merci de tes encouragements! 


A très vite alors !!!!



B
Gaëlle heureuse de te retrouver sur Polar, noir et blanc ... Félicitations de t'être lancée ... J'ai beaucoup apprécié ta chronique ... Bises !
Répondre
G


Merci beaucoup Carine , j'avoue que j'avais un peu la frousse mais quel plaisir !!!! bises



L
Tiens tiens tiens. Je me souviens d'une certaine conversation téléphonique où je t'encourageais vivement à chroniquer tes romans. Tu t'es lancée.
Bravo !!
Amitiés
Marine
Répondre
G


Hihihihihi c'est vrai en effet !!! Richard m'a vivement encouragé et je me suis régalé à faire cette chronique ! Merci pour ton petit mot , j'apprécie ! 


Amitiés


Gaëlle



F
Bravo de t'être lancée....c'est super!!!Et franchement j'apprécie beaucoup ce que tu écris!!!!Continue de nous enchanter!!!!
Répondre
G


C'est super adorable .... Merci de tes encouragements Nathalie !



K
Deux fois qu'il est à la bibli, et j'hésite (il faut dire qu'il y a rude concurrence, quand je vais à la bibli!)
Répondre
G


N'hésite pas la prochaine fois !   ;-)))



C
Félicitations gaëlle, le premier pas c'est le plus difficile ! Et tu vas y prendre goût. En tout cas tu m'as donné le goût de découvrir l'ambiance de ce manoir, beaucoup de choses m'y attirent, un
passé familial, les feux de bois (qui me manquent terriblement), l'air salin, et ..... tout ce que tu ne dis pas pour nous donner l'envie sans trop nous dévoiler. Un manoir où l'on voudrait
pénétrer. J'aime aussi beaucoup la littérature anglaise, et les similitudes avec le pays de mon enfance, la Haute Normandie. Longue vie à tes chroniques
Répondre
G


En effet c'est ma première chronique et j'y ai pris beaucoup de plaisir ! C'est Richard qui vraiment m'a encouragée et je l'en remercie ! 


Merci à toi également ce que tu écris me touche beaucoup ! Moi même ai vécue en Basse Normandie une dizaine d'année et n'ai eue aucun mal à me mettre dans l'ambiance de ce roman superbement écrit
! A très bientôt.



R
Très bonne première chronique, Gaëlle !
Au plaisir de te lire ...
À la prochaine ...
Répondre
G


Encore un grand merci Richard !