Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Richard

Le-temps-de-vivre.gifComme lecteur de polars et de romans noirs, on me demande souvent quelle est la différence entre ces deux genres. Et j’ai toujours une certaine difficulté à cerner les différences car les ressemblances sont souvent trompeuses. En apparence, je crois sincèrement que ces distinctions demeurent de la rhétorique et que le principal, c’est de chercher son plaisir ... de lire, là où il se trouve.

Cependant, à la lecture de la superbe bande dessinée «Le temps de vivre» de Séra et Piatzszek, vous allez retrouver tous les ingrédients pour bien cerner ce qu’est un roman noir. Jusqu’à la prochaine lecture, où vos certitudes sémantiques seront ébranlées par un autre roman ou une autre définition...

Toutefois, ceci n’est pas mon propos car je voudrais vous présenter une superbe bande dessinée, avec une histoire fort complexe, des personnages énigmatiques et une atmosphère glauque.

L’histoire est bonne, bien racontée et souvent, elle se cache dans l’illustration. Un dialogue minimaliste, peu de mots mais une image qui parle, qui crie, qui souffre et qui parfois, meurt.

Oui, la grande qualité de cet album, c’est le traitement de l’illustration. Mais le récit est fort, puissant, sans concession et même presqu’inhumain. Pas de sentimentalité, peu d’émotion mais une violence physique et psychologique qui traverse l’histoire et l’illustration.

L’action se passe dans un quartier où un caïd règne en roi et maitre sur les cabarets, les bordels et la rue. Boisson, drogue et prostitution font l’économie du quartier. Un autre caïd, plus jeune et peut-être plus violent, veut mettre la main (celle qui tient le fusil) sur ce territoire. Commence alors une guerre, une sale guerre de rue où la seule règle est de rester en vie. Au détriment de tout !

Mais le territoire n’est pas le seul enjeu. Une femme ! Ancienne prostituée maintenant tenancière de bar, d’un bar qui appartient à celui qui gagnera la guerre.

Est-ce que le rêve peut exister dans ces rues ? Peut-on encore croire à l’amour, à une vie, plus loin, là où il fait soleil ?

Vous vous doutez bien que j’ai aimé ma lecture. Et moi, qui est souvent dyslexique en lecture de bandes dessinées, je me suis vautré dans les illustrations ... à en oublier le texte. Les images parlent tellement que le texte devient presque superflu. Le dessin de Séra est tout à fait extraordinaire: peu de couleurs, des nuances qui donnent une ambiance incomparable et un réalisme, une teinte absolument envoutante. On reste figé à admirer chacune de ces cases. Le climat de chaque peinture (j’allais dire oeuvre ... bien ... je le dis !) nous hypnotise. Le portrait de Mona, à la page 20 est absolument fascinant. Messieurs vous serez envoutés!

Je vous recommande grandement cet album.
Mais pour terminer, j’aimerais vous laisser avec ce quatrain de Boris Vian que l’auteur a choisi pour amorcer l’album.

"Le temps de rire aux assassins
Le temps d’atteindre l’autre rive
Le temps de courir vers la femme
Il avait eu le temps de vivre."



Bonne lecture ... des mots et des images.

Le temps de vivre
Un récit de Piatzszek
Dessin et couleur de Séra
Futuropolis
2011

124 pages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Oui, vous avez raison. Une bulle à la fois.
Répondre
R
<br /> <br /> En effet !!<br /> <br /> <br /> <br />
F
En fait, une BD est-elle un message visuel fait dans le but d’être absorbé par le cerveau en moins de 15 minutes ? Dommage pour le prix versus la quantité. Roman graphique... hum ! Intéressant.
Répondre
R
<br /> <br /> Non, une bande dessinée se déguste lentement, illustration par illustration ... bulle par bulle ...<br /> <br /> <br /> <br />
L
Les romans graphiques j'adore... Même si ça m'a l'air un peu sombre ça me tente... Mais j'aurais bien aimé que tu mettes une ou deux planches sur ton billet, pour que l'on découvre un extrait des<br /> illustrations... Bon dimanche Richard
Répondre
R
<br /> <br /> Bonne lecture !<br /> <br /> <br /> Tu me diras si tu as aimé !<br /> <br /> <br /> Bonne journée<br /> <br /> <br /> <br />
L
une grosse bd ! vu le nombre de pages...
Répondre
R
<br /> <br /> Oui ! ici on pourrait appeler ça un roman graphique !<br /> <br /> <br /> <br />
S
Hello Richard, comment se fait-il que j'aie tant de mal à entrer dans l'univers des bd? ou alors il faut qu'elle me fasse rire...par contre ma fille est entrain de devenir une vraie spécialiste,<br /> elle adore ce genre, dommage que ce soit si cher, je ne peux pas toujours répondre à sa passion!
Répondre
R
<br /> <br /> J'ai aussi pris beaucoup de temps à comprendre l'univers de la lecture d'une B. D. ! Alors, je peux te dire que je te comprends. Nous, les littéraires, nous nous attachons d'abord aux mots et<br /> puis on se laisse porter par l'histoire ... et finalenent, on ressort d'une bd, 15 minutes plus tard, insatisfait et un peu frustré. Si peu de temps pour si peu ???<br /> <br /> <br /> Mais quand on apprend à lire une bande dessinée (je suis en plein apprentissage ...) on ne s'attache pas qu'aux mots ... Il faut s'imprégner de l'illustration, en découvrir chaque nuance, faire<br /> des liens entre l'image et le texte, découvrir l'émotion des personnages, se vautrer dans l'atmosphère de l'histoire ... Bref, il faut aussi bien lire les mots que lire l'image.<br /> <br /> <br /> L'illustration pour une bd, c'est tout ce que l'auteur d'un roman écrit et décrit entre les dialogues de son histoire; le bédéiste confie ce travail à l'illustrateur. Et demande à son lecteur de<br /> tout découvrir en inférant ce qui se passe, ce qui se pense et ce qui se joue dans et derrière l'image.<br /> <br /> <br /> Voilà ce que j'essaie d'apprendre ...<br /> <br /> <br /> Au plaisir de la découverte !!<br /> <br /> <br /> Bises<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> <br />
F
De rien, et bon succès à vous.
Répondre
R
<br /> <br /> Merci !!<br /> <br /> <br /> <br />
F
Bonjour à tous. Je suis allée visiter le Salon du livre de Montréal (Place Bonaventure) il y a peu de temps. C'était génial. J'y ai fait des découvertes sensationnelles.<br /> <br /> Pour en revenir au web.<br /> <br /> J'ai lu quelque part : "Vous êtes une personne suffisamment équilibrée et solide pour vous adapter à l’autre dans le but de le mettre à l’aise, le temps d’une conversation."<br /> <br /> En fait, je trouve que cette affirmation correspond aussi à l'écrivain. Ce dernier doit avoir, lui aussi, la faculté de s'adapter à ses lecteurs sans risquer de tomber dans l'hypocrisie littéraire.<br /> Il y a tellement de beaux livres à découvrir. Le Temps des Fêtes approche rapidement. J’en profite pour choisir les cadeaux que je vais offrir. Vous avez lu dans mes pensées... cette année j’offre<br /> des livres à ma famille et mes amis.<br /> <br /> J’ai réfléchi à ceci : offrir des BD aux adultes et de petits romans légers au plus jeunes. Bien entendu, c’est une période de détente et je désire ouvrir l’imaginaire de ceux que j’aime. Qu’en<br /> pensez-vous ?<br /> <br /> Merci pour votre blog.
Répondre
R
<br /> <br /> Merci beaucoup pour ce commentaire !<br /> <br /> <br /> Je suis tout à fait d'accors avec vous: donner des livres en cadeau, c'est un geste honorable. C'est donner un monde à découvrir, des heures de plaisir et de détente, une clé pour ouvrir la porte<br /> de la connaissance.<br /> <br /> <br /> Et c'est encore plus vrai quand on en donne aux jeunes.<br /> <br /> <br /> Merci pour votre commentaire très pertinent !<br /> <br /> <br /> <br />
P
Je n'aime pas du tout, du tout, les BD noires ou fantastiques. Un roman, oui! Donc, je passe mon tour.
Répondre
R
<br /> <br /> Pas de problème, chère amie !!<br /> <br /> <br /> Bonne journée à toi !<br /> <br /> <br /> <br />
M
Je vais à la médiathèque cet après-midi et j'essaierai d'y jeter un coup d'oeil page 20 mais pas plus...car je dors si mal en ce moment...Je ne veux pas risquer d'être hantée par ces images!
Répondre
R
<br /> <br /> Tu m'en donneras des nouvelles ... !!!<br /> <br /> <br /> Bonne journée !<br /> <br /> <br /> <br />
A
Bonjour Richard et mes excuses les plus plates pour ce long silence indépendant de ma volonté (comme il est coutume de le dire ! Ton choix d'aujourd'hui m'intéresse tout particulièrement car je<br /> suis aussi dyslexique (pas qu'en BD) et c'est avec attention que je le note !
Répondre
R
<br /> <br /> Et bien pour une fois, entre blogueurs, partageons nos troubles de lectures ... !!!<br /> <br /> <br /> <br />
G
et bien petit à petit tu t'y mets toi aussi à la BD...C'est chouette ! J'ai acheté (le jour de sa sortie, une vraie groupie) le dernier Guy Delisle mais je n ai pas eu le temps de me plonger<br /> dedans. C'est un "gros morceau" de plus de 300 pages!
Répondre
R
<br /> <br /> Il n'est pas encore arrivé au Québec !! Je l'attends avec impatience !<br /> <br /> <br /> Bonne lecture !<br /> <br /> <br /> <br />
E
très très tentant ce billet !
Répondre
R
<br /> <br /> Pour une amateure de romans noirs ... Un régal !<br /> <br /> <br /> <br />
M
Au moins, je sais ce que je lis demain pendant mon dîner :-)
Répondre
R
<br /> <br /> Tu m'en donnes des nouvelles.<br /> <br /> <br /> J'ai hâte de connaître ton avis ...<br /> <br /> <br /> <br />
C
Disons que si j'ai bien retenu toutes mes leçons, le "policier" sera centré sur une enquête ou intrigue policière, et que le "roman noir" fera la part belle à la société (et surtout à ses<br /> dysfonctionnements, tant qu'à faire) dans laquelle s'inscrit l'intrigue. Définition à faire compléter rapidement par plus compétents que moi !<br /> Je ne suis pas une habituée des BD, mais avec un tel article tu vas finir par réussir à changer mes habitudes :-)
Répondre
R
<br /> <br /> Et bien, ce sera une expérience très enrichissante !<br /> <br /> <br /> Donne-m'en des nouvelles<br /> <br /> <br /> <br />
A
Un billet bien alléchant !
Répondre
R
<br /> <br /> En effet !! Une lecture bien particulière !!<br /> <br /> <br /> <br />