Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Carine

La-ronde-des-innocents.jpgPiquée par la curiosité, j’ai acheté LA  RONDE DES INNOCENTS, pour découvrir la plume de Valentin Musso, petit frère du très célèbre Guillaume Musso, auteur de romans à succès. Ce n’est pas chose aisée d’être le frère de … même si les genres sont diamétralement opposés.

 

Sébastien Cordero, un adolescent attachant, sportif et intègre, élève de classe préparatoire en section littéraire, a été tué au sein de son établissement, l’un des plus prestigieux de Nice. Poignardé à deux reprises, son corps a été retrouvé dans la cour, gisant sous les coursives extérieures.

 

Le lieutenant Justine Néraudeau et son co-équipier Marc Monteiro, de la police judiciaire, sont dépêchés sur l’enquête. Une AGRESSION visiblement préméditée et d’une extrême violence.

 

Cauterets, dans la région des Hautes-Pyrénées : Raphaël Nimier, a été assassiné au bord d’un sentier. Son corps est retrouvé à moitié dénudé, pieds et mains liés et de profondes lacérations marquent son torse et ses bras.

 

Son frère Vincent Nimier, reçoit une banale enveloppe, contenant un CD, avec un fichier vidéo gravé. On y aperçoit Raphaël embrassant une jeune femme. Sur la séquence suivante, la même jeune femme accompagnée de son fils âgé d’environ deux – trois ans. Pour finir, trois mots en lettres capitales s’incrustent sur l’écran : vincent, proteges-les. Une seule certitude alors : l’homme qui tenait le caméscope -son frère- était le père de l’enfant et le compagnon de cette femme.

 

Ebranlé par la découverte de ce film, Vincent, photographe et ancien flic, décide alors de mener sa propre enquête avec l’aide de Camille, la fiancée de Raphaël. S’en suit alors de longues et périlleuses recherches pour retrouver son neveu ainsi que sa mère.

 

Le passé difficile de Raphaël aurait-il un lien avec ce meurtre ? S’agit-il d’une vengeance personnelle, d’un règlement de comptes ou l’œuvre d’un fou furieux ?

 

Deux enquêtes menées en parallèle, qui se rejoignent et  nous entraînent dans le domaine des enfants à haut potentiel intellectuel, dits aussi « surdoués ».

 

«Dire la vérité est utile à celui à qui on la dit, mais désavantageux à ceux qui la disent car il se font haïr». Pascal

 

«Le surdoué était un être enthousiaste, c'est-à-dire habité par les dieux : l’intelligence renfermait un élément fantastique que nul ne pouvait contester».

 

LA RONDE DES INNOCENTS s’apparente plus à un policier qu’à un thriller, comme indiqué sur la couverture. Le fil conducteur de ce roman est la construction et le développement de cette double enquête … et non les sensations fortes auxquelles on s’attend chez un thriller.

 

Les personnages peu nombreux y sont bien dépeints, aisément identifiables.

 

Une bonne intrigue, avec la connexion des deux enquêtes seulement à la fin. La surdouance, un sujet peu commun, un vocabulaire riche, des personnages convaincants et un dénouement inattendu … un premier titre réussi !

 

Ce qui me donne grandement l’envie de partir à la découverte de son second ouvrage « Les cendres froides » …

 

 

Cette chronique a été écrite par Carine Boulay, collaboratrice à "Polar, noir et blanc".

 

 

Valentin Musso est né en 1977. Agrégé de lettres, il enseigne la littérature et les langues anciennes dans les Alpes-Maritimes. La ronde des innocents est son premier roman, il reçoit le Prix littéraire au sommet de la Clusaz 2010 ainsi que le Prix du meilleur polar des lecteurs de Points en 2011. Son second titre Les cendres froides est paru en Mai 2011.

 

 

 

 

 

LA RONDE DES INNOCENTS

 

Valentin Musso

 

Thriller

Editions Points

380 pages

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Lystig 01/07/2012 18:01

je te laisse découvrir :
la ronde des innocents : http://loiseaulyre.canalblog.com/archives/2011/08/06/21742136.html
et
les cendres froides : http://loiseaulyre.canalblog.com/archives/2011/06/12/21364151.html

Richard 01/07/2012 18:40


Merci !


Lystig 01/07/2012 16:43

un auteur à découvrir !
j'ai lu son second livre avant de découvrir le premier !

Carine 01/07/2012 17:46



Je me suis régalée avec "la ronde des innocents" ... j'ai lu des avis assez différents sur son second ouvrage ... qu'en as-tu pensé ?



zazy 01/05/2012 12:31

Ma réponse jouait dans la cour de l'ironie, mais je n'ai pas d'emoticones à ma portée !!

Richard 01/05/2012 12:37



Je sais Zazy !! Même sans émoticons j'avais compris le ton de ton commentaire !!


J'aime beaucoup lire tes commentaires, fidèle lectrice !!


Amitiés  ... et bises !!



zazy 30/04/2012 17:25

OK Richard, j'ai été médisante !!!! merci pour ton ouverture aux autres

Richard 30/04/2012 17:29



Tu sais bien que c'était une blague !!!


Tu connais Richard ... !!!


Bises



zazy 30/04/2012 16:56

Je vois que Richard se laisse aller à la paresse et fait travailler ses "petites mains" !!!

Richard 30/04/2012 17:13



Bonjour Zazy,


Mais non je ne fais pas la paresse ... j'essaie de diversifier l'offre de lecture en présentant des chroniqueurs de talent !!


Pour notre plus grand plaisir et plus de choix de lectures !!


Alors, Richard n'est pas paresseux ... !!!


Amitiés et bises, chère Zazy



zazy 28/04/2012 14:16

Je ne sais pas si je franchirai le pas, il y a tant d'autres livres qui m'attendent !!!

Carine 30/04/2012 09:41



Je connais bien le problème zazy ... nous avons tous des PAL qui montent, qui montent ! Peut-être te laisseras-tu tenter ? Si c'est le cas reviens me donner ton avis ... Bonne journée ! Carine.



Alex-Mot-à-Mots 28/04/2012 12:31

Un très bon Musso, je confirme.

Carine 30/04/2012 09:40



Ravie que tu partages mon opinion Alex ! Bonne journée, Carine.



Mimi des Plaisirs 27/04/2012 23:23

Le sujet est intéressant et si c'est un roman noir plus qu'un thriller je serais assez tentée de le découvrir.
Pas facile de s'imposer avec un frère aussi célèbre: il doit avoir un style personnel.

Carine 28/04/2012 11:41



Laisse toi tenter Mimi ... une belle découverte, j'espère qu'elle le sera aussi pour toi ... bon week-end ! Carine.



Catherine 25/04/2012 21:24

J'en avais déjà entendu parler et je l'avais déjà noté au cas où, merci.

Carine 26/04/2012 09:24



Le plaisir est pour moi Catherine ... Si toutefois tu cèdes à l'envie, je t'en souhaite une bonne lecture. Carine.



Catherine 24/04/2012 23:17

Il écrit sûrement mieux mais il est moins connu...

Carine 25/04/2012 09:27



Il mérite d'être plus connu ... J'espère t'avoir donné l'envie de le découvrir ... Carine.



pichenette 24/04/2012 20:22

Merci de faire découvrir cet auteur. J'ai lu un livre de Guillaume Musso et cela me suffit. Je n'aurais jamais pensé à regarder le prénom de l'auteur!

Carine 25/04/2012 09:24



Avec plaisir ... le petit frère de Guillaume a écrit un superbe premier ouvrage ... je t'en souhaite une bonne lecture ! Carine.



attila 24/04/2012 18:02

je suis d'accord avec toi sur le constat : Guillaume MUSSO vend bcp, et je suis également d'accord sur le fait que tous les goûts sont dans la nature. Et pour tout te dire, j'ai horreur des a
priori, donc si l'occasion se présente je lirai peut être Valentin MUSSO. Et d'ailleurs je crois bien avoir déjà lu des Guillaume MUSSO. Il ne m'a pas laissé un grand souvenir puisque je ne m'en
souviens plus .... mais quand même disons le : tous les écrivains ne se valent pas et si tous les goûts sont dans la nature, ça ne veut pas dire que tous ceux qui sont publiés sont des écrivains...
je sais que ce n'est pas très "politiquement correct" mais je ne crois pas qu'on puisse mettre tous les livres et tous les écrivains sur un pied d'égalité. D'ailleurs personne ne songerait à le
faire en matière de peinture ou de musique par exemple ... personne ne dirait que "les nénuphars" de tonton Marcel valent "Les Nymphéas" de Monet ... alors pourquoi est-ce si difficile d'avouer que
certains écrivains, même s'ils remportent un succés incontestable, écrivent ce qu'en musique on appelerait de "la soupe" ???? et tout le monde a le droit d'aimer la soupe en littérature ou en
musqiue (d'ailleurs j'adore ça, surtout la soupe de tomate aux oignons et au basilic)mais on n'est pas obligé de vouloir faire croire que la soupe lyophilisée est aussi bonne que la bisque de
homard d'un restaurant gastronomique. si ?
précision faite que ce n'est que mon humble avis et que ça n'a rien à voir avec le respect que je porte à ton avis ou au "talent" de Guillaume MUSSO, mais le respect n'implique pas de mettre tout
le monde sur un pied d'égalité .... si ?

Carine 24/04/2012 19:26



Vraiment ravie d'avoir un nouveau message de ta part ... et surtout de lire que tu as horreur des a priori ... Pour ma part, je me suis vraiment régalée à la lecture de "La ronde des
innocents" ... en ce qui concerne le grand frère Guillaume, je ne me cache pas non plus avoir lu quelques uns de ses titres ... et ainsi avoir fait une pause entre deux polars ... un moment de
légèreté -comme je l'appelle- à la lecture de ses romans ... rien évidemment de comparable avec les polars ... et là où je te rejoins complètement grosses ventes ne veut pas dire qualité ... nous
sommes bien d'accord ! Bonne soirée à toi ... et au plaisir ! Carine.



attila 24/04/2012 14:15

ah oui, sans doute pas facile d'être le frère de Guillaume MUSSO; et si j'étais méchante, ce qui évidemment relève de la pure hypothèse de travail... j'ajouterais, surtout quand on est agrégé de
lettres ......
comme je suis une gentille personne (je suis contre la guerre et la maladie, j'aime tout le monde et tout le monde est mon ami ..... je n'écrase pas les fourmis et je m'excuse auprès des carottes
avant de les rapper) je me souviendrai, si je croise ce livre, qu'il ne faut pas accabler un homme en raison des fautes de son frère !!!
mais quand même n'oubions pas Jean de la Fontaine et son fameux "si ce n'est toi c'est donc ton frère" !!!!!

Carine 24/04/2012 17:37



Attila ... j'espère que ton aversion pour Guillaume ne t'empêchera pas de découvrir Valentin ... et comme je suis persuadée que tu es une gentille personne, tu ne l'accableras pas en raison des
fautes de son frère -si elles existent- car je respecte ton avis certes, mais mon introduction n'est qu'une simple constation qui est indéniable : Guillaume est un auteur à succès. Après tous les
goûts sont dans la nature. Bonne fin de journée à toi ! Carine.