Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Carine

Le fantastique … un univers que j’avais décrété ne pas être ma tasse de thé ... C’était sans compter la révélation que j’ai eu lors de ma lecture « L’enfant des cimetières » de Sire Cédric. Ce merveilleux « choc » a suscité mon envie d’approfondir l’auteur et ses écrits, pour consolider ma première sensation.

Le cercle de lecture de Carine : " De fièvre et de sang "

Eloïse Lombard, une jeune fille de 16 ans, est sauvée in extremis des griffes des frères Salaville. En les abattant, le commandant Vauvert et Eva Svärta, mettent un terme définitif aux agissements des deux frères, baptisés « les vampires de la montagne noire ».

C’est en suivant un délire mystique, qu’ils ont ainsi tué une vingtaine de femmes. Saignées comme de vulgaires cochons, la peau du visage arrachée, ils ont agi en toute impunité et cela sur une année entière.

Mais un an plus tard, les meurtres reprennent avec le même mode opératoire. Imitateur ?! Impossible, car certains détails des scènes de crime n’ont pas été divulgués.

C’est ensemble, que le commandant Vauvert et Eva Svärta, policière albinos dotée d’un sixième sens reprennent la traque.

Pour cette seconde lecture, je retrouve avec plaisir le commandant Vauvert, colosse à la gueule abîmée, avec une sensibilité camouflée derrière une dureté manifeste.

Mais surtout je découvre Eva Svärta, l’héroïne de ce roman. Un physique atypique et une femme chargée d’un lourd secret remontant à son enfance. Une profileuse redoutable. Sa spécialité : tout ce qui touche de près ou de loin aux sectes, et tout particulièrement aux affaires baignant dans l’occulte.

Du sang, des loups qui jaillissent des miroirs, des inscriptions ésotériques et des légendes, voilà les composantes de cet ouvrage.

L’intensité des premières pages avec un furieux massacre, nous donne le ton de ce que sera le livre.

Un début sous forme de sprint qui perdurera sans aucune faiblesse jusqu’à l’achèvement de cette saisissante histoire.

Entre thriller, fantastique et horreur Sire Cédric réussit une nouvelle fois à me captiver. Je suis totalement séduite et pourtant ça n’était pas gagné d’avance. J’en reprendrai bien une nouvelle tasse et vous ?

Cette chronique a été écrite par Carine Boulay, collaboratrice à « Polar, noir et blanc ».

Le cercle de lecture de Carine : " De fièvre et de sang "

DE FIEVRE ET DE SANG

Sire Cédric

Thriller

Editions Pocket

583 pages

http://www.sire-cedric.com/

Sire Cédric est né le 24 Octobre 1974. Cet écrivain français de thrillers vit et écrit à Toulouse, dans le Sud de la France. Son premier roman « Angemort » a reçu le prix Merlin 2007, il sera suivi par « L’enfant des cimetières » pour lequel il reçoit le prix Masterton, puis « De fièvre et de sang » pour lequel il reçoit le prix Polar au festival de Cognac et le prix CinéCinéma Frisson 2011. Son dernier roman « Le jeu de l’ombre » est publié aux éditions Le Pré aux Clercs et sortira en format poche en Septembre 2012.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
tout comme toi, les livres de sire cédric ont été une révalation pour moi et un auteur que je suis maintenant..
Répondre
R


Bonne lecture, Sandrine



S
Pour la nouvelle tasse il te reste le petit dernier qui a mon humble doit être excellent ! je termine le Tueur intime et après ce sera soit de Fièvre et de Sang ou Canyon Creek (dont j'attend ta
chronique ha ha !!!) cruel dileme :)) Gros bisous Carine
Répondre
C


Ah oui ... le dernier Sire Cédric ... je suis impatience ! La chronique de Canyon Creek arrive aujourd'hui ... je te fais des gros bisous !



L
ma prochaine lecture de vacances !
Répondre
C


Excellent choix ... je t'en souhaite une très bonne lecture !



A
J'avoue que spontanément je n'irais pas forcément vers cette lecture ....je regarde plutôt les adaptations ciné ..... je suis fainéante .... mais pourquoi pas ??
Répondre
C


Oui ... pourquoi pas Attila ?! Une réelle découverte d'un univers qui ne m'emballait pas ... pour le coup je suis vraiment ravie de ne pas être restée sur mes a priori ... C'est un peu différent
pour toi, puisque tu aimes déjà le genre au cinéma ... alors essayes-toi à la lecture et reviens me dire ce que tu en as pensé ... Bonne journée !



F
Une fois de plus...nous copitons hihi!!! Meuh..non, nous avons d'excellents gouts n'est-ce pas??? Je suis absolument conquise par Sire Cédric et comme toi, au départ le fantastique n'était pas ma
tasse de thé et maintenant j'en redemande encore et encore!!!! Très belle chronique une fois de plus!!!! Bisous
Répondre
C


C'est tout à fait ça Foumette : nous avons d'excellent goûts !!! Merci d'avoir consacré un peu de ton temps à la lecture de ma chronique ... des bisous Foumette !



D
Bienvenue dans le club des fans :)) Il ne te reste plus qu'à te procurer la suite avec Eva Svärta, Le premier sang.

Et si cela te dit, nous accueillons Sire Cédric tout le mois de Septembre, pour lui poser toutes les questions qui nous passent par la tête, et zéro joker ;)
Répondre
C


Eh oui ... j'adore !!! Quel malheur, il va falloir que j'attende la sortie en poche ... ça va être dur dur ! Tu peux me donner plus de précisions concernant l'accueil de Sire Cédric ? Merci
beaucoup et au plaisir ...



O
Bonjour Richard et Carine
Sire Cédric est un auteur qui monte et lorsque je l'ai rencontré au Salon du Livre à Paris, l'an dernier, il était très absorbé à rédiger dédicaces sur dédicaces. Je voudrais juste signaler qu'il y
a aussi un recueil de nouvelles paru en 2009 au Pré au Clerc : Dreamworld. Or comme chacun sait les Français boudent les nouvelles et cet ouvrage n'a pas eu l'heur d'être réédité en format poche.
Pour l'instant. Tiens je vais remettre ma chronique sur mon nouveau blog !
A bientôt et amitiés
Répondre
C


Bonsoir, merci beaucoup pour cette précision. Personnellement je ne boude pas les nouvelles dont j'en prends bonne note ! Bonne soirée et au plaisir ...