Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Richard


Certains auteurs se font remarquer par la qualité de leurs intrigues, certains autres nous charment par leur style, d’autres par la profondeur de leurs personnages, Martin Page, lui, vous fascinera par la complète folie des situations dans laquelle il place ses personnages et son talent pour vous y faire croire, en racontant l’histoire comme si c’était vrai, plausible, possible même dans toute son invraisemblance.

Au début, on s’en amuse, au fil de la narration, on se laisse embobiner et à la fin, on s’amuse encore mais on s'est laissé prendre, on s’est laissé séduire par le récit et on y a cru  … Et on en redemande !!!
La disparition de Paris
À la lecture des titres de romans de cet auteur, on comprend vite son style:
Comment je suis devenu stupide;
Une parfaite journée parfaite;
On s’habitue aux fins du monde;
Peut-être une histoire d’amour.


Tout un programme !!!

Parlons donc de ce livre.

Mathias est employé de l’Hôtel de ville de Paris comme chargé de mission auprès de l’attaché politique du Maire; en bref, il passe ses journées à écrire des notes pour le Maire, ses adjoints et ses conseillers. Il mène une vie rangée; il vit seul dans un petit appartement, chaque semaine, le mercredi, il rencontre Dana, sa maîtresse d’un soir avec qui, à l’hôtel (toujours la même chambre et le même tableau qu’on enlève parce qu’on ne l’aime pas), ils écoutent des films et font, parfois l'amour.

Une phrase qui caractérise bien ce personnage: “J’ai tout juste quarante ans et la grande nouveauté de ma vie est que je commence à prendre un peu d’embompoint.”
Voilà pour son drame personnel !!!

Alors, imaginez l’explosion de l’inattendu quand le Maire lui confie la mission de négocier une quelconque réparation avec Fata Okoumi, une riche femme d’affaires africaine, victime d’un assaut par un policier de la Ville. Et que son exigence est: il faut faire disparaître Paris.

Commencent alors une suite de négociations avec les enfants de cette femme, pour répondre à ses aspirations et à la rémission des péchés de la Ville de Paris.

Mathias se découvrira une affection sans borne pour cette veille dame de 70 ans et il fera tout pour trouver une solution. En même temps, il découvrira tout ce qu’il est variment ou tout ce qu’il aurait voulu être, dans sa vie personnelle, professionnelle et amoureuse. Et il mettra en branle un plan assez particulier où il sera question de déménagement inversé, de dons de meubles, de pantalons et d’un tailleur, du principe de précaution, d’une explosion bien recouverte et d’un vide.

Ne connaissant pas cet auteur, je ne peux affirmer que tous ses livres sont de la qualité de son petit dernier, mais je vous assure que dans mes prochaines lectures, j’irai cogner à sa porte et voir si l’intérieur des livres vaut le coté accrocheur du titre, si le ramage se rapporte à son plumage !!!

Martn Page est un jeune auteur, né à Paris, en 1975. Il a fréquenté l’Université comme une abeille fréquente un champ, en papillonant d’une faculté à l’autre. Il a fait toutes sortes de métiers, homme de ménage, surveillant d’élèves; pour lui, l’important c’était que ses occupations lui permettent d’écrire.

Voici quelques phrases qui m’ont joliment accroché:

“Si vous vous retrouvez dans ces murs (un hôpital) aux couleurs mornes, c’est que vous avez péché, trop bu, trop fumé, trop mangé. Si vous ne vous êtes adonné à aucun de ces vices, alors on ne peut vous faire qu’un seul reproche: vous avez vécu.”
“J’habite un parfum de tarte au gingembre.”
“Pourquoi pas, est la réponse que je préfère”
“Je n’aime pas voyager. On dit que l’on part en voyage, mais en fait on quitte dans laquelle on vit.”

 Je vous recommande grandement ce livre. Je viens de découvrir un jeune auteur qui me semble assez intéressant pour mériter un 2e détour. En espérant que Martn Page ne disparaisse pas avec Paris.


La disparition de Paris et sa renaissance en Afrique                  
Martin Page
Éditions de l’Olivier
2010
214 pages
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
<br /> cet auteur n'est pas près de disparaître : il vient de recevoir le week-end dernier le prix Ouest France/Etonnants Voyageurs (auquel je participais en tant que jeune jurée) à Saint-Malo.<br /> je suis contente que ce livre te plaise :)<br /> l'auteur est quelqu'un de formidable, grand lecteur et qui recherche avidement des contacts réels avec ses lecteurs. je vais bientôt lire d'autres livres de l'auteur, tu n'auras qu'à passer sur mon<br /> blog ;)<br /> en attendant, si tu veux lire un avis similaire au tien, voici le lien vers ma propre critique :<br /> http://petiteslecturesentreamis.wordpress.com/2010/04/14/la-disparition-de-paris-et-sa-renaissance-en-afrique-de-martin-page/<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Merci pour cette invitation !<br /> <br /> <br /> Je me suis abonné à ton blogue, je ne manquerai donc aucune de tes chroniques.<br /> <br /> <br /> J'attends avec impatience tes suggestions de lecture.<br /> <br /> <br /> Au plaisir de te lire.<br /> <br /> <br /> Amicalement<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> N'y a-t-il pas une petite place pour une nouvelle policière en cours de parution sur mon blog ?<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Oui surement !!!!<br /> <br /> <br /> <br />
F
<br /> Je crois que je vais aimer aussi ce roman, déjanté juste comme il faut, il rejoint au moins ma LAL pour le moment ... (!!)<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Ce roman est un très bon moment de détente. L'imagination du romancier est vraiment au service de l'imaginaire du lecteur.<br /> <br /> <br /> Très distrayant !!!!<br /> <br /> <br /> <br />
C
<br /> et non...connais pas du tout...heureusement que tu existes comme ça je vais faire sa connaissance..<br /> <br /> <br />
Répondre
C
<br /> j'ai bien fait de venir papillonner jusque chez toi!!<br /> j'aime bien la phrase avec "Pourquoi pas?"je le dis assez souvent..<br /> bon, à mettre sur ma PAL....ou en construire une autre...<br /> A bientot.Il faut que je me secoue,je ne fiche plus rien sur mon blog..<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> Chère Callophrys,<br /> Il ne faudrait pas que vous négligiez vos lecteurs !!!<br /> Ce livre est vraiment particulier, je te le conseille ...<br /> Connais-tu cet auteur ??<br /> As-tu déjà lu un de ses romans ???<br /> <br /> <br />