Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard

La-chasse-est-ouverte-copie-1.jpgOn aime ou on n'aime pas !
Moi, j’ai beaucoup aimé !

«La chasse est ouverte» est un des meilleurs romans de la série Maud Graham de Chrystine Brouillet.

Bien sûr, Maud est restée la même avec sa famille, ses repas, ses angoisses et ses peurs pour chaque membre de sa famille. Mais oui, dans ce roman, on mange et on boit; comme dans la vraie vie. Ah oui, et on a des émotions ... presque familiales avec la "tribu Graham" ... pour notre plus grand plaisir.

J’ai aimé «La chasse est ouverte» parce que je me suis laissé prendre par l’histoire, par la structure du roman, par sa petite touche historique et par tout ce qu’on aime (ou que d’autres détestent ...) du style de Chrystine Brouillet.

L’histoire, avec une complexité juste suffisante, m'a accroché par certains aspects: les allers-retours entre le présent et un passé assez lointain, la vie pas toujours glorieuses des gens riches et célèbres et une certaine forme de mystère autour de la culture amérindienne.

Bernard Saucier est un riche homme d’affaires de Québec. Il possède autant d’argent que d’ennemis et ses ennemis ont presqu’autant de raisons de le haïr. Après une soirée bien arrosée, il est retrouvé assassiné, devant chez lui. Compte tenu du nombre de suspects possibles, Maud Graham voit l’ampleur de la tâche.

Juin 1981, trente ans avant le meurtre.  Une outarde blessée se retrouve au centre d’un camp de travail, une mini-société masculine avec ses drames, ses intolérances, ses préjugés et ses luttes de pouvoir. Juillet 2011, la plupart des travailleurs de ce camp se retrouvent au milieu du drame médiatisé qui se vit à Québec. Enfin, presque tous !

Quels sont les liens entre les deux époques ? Que s’est-il passé, un certain soir de juillet 1981 ? Maud Graham devra enquêter en tenant compte des deux époques, fouiller le passé pour expliquer le présent et analyser le présent pour découvrir le passé.

Encore une fois, Chrystine Brouillet frappe dans le mille avec un roman qui ne vous laisse aucun moment de répit. L’histoire est bonne, bien racontée, dans un style qu’on apprécie. Des moments d’horreur mais aussi, des moments tendres où le lecteur se retrouve à la table familiale pour partager un instant d’accalmie dans l’enquête de Graham. Une des forces de Chrystine Brouillet se situe à ce niveau: le lecteur se sent chez soi dans la cuisine de Maud Graham.

Chrystine Brouillet traite avec beaucoup de doigté les thèmes de l’intolérance, de la vengeance et de l’homosexualité.  Les personnages qui les illustrent sont crédibles et l’histoire s’en enrichit. De plus, le lecteur, prend plaisir à ces allers-retours entre le passé et le présent, qui donnent à l’enquête un attrait de développement psychologique intéressant. Enfin, la rencontre avec les ex-femmes  et les enfants de la victime, donne encore plus de profondeur au contenu. L’enquête est complexe, se développe à plusieurs niveaux et apporte son lot de revirements.  On ne s’ennuie pas entre un souvenir du chantier, un interrogatoire de Maud, une hypothèse qui s’écroule, un verre de Puligny-Montrachet et quelques émotions familiales.

Inutile de vous dire que j’ai aimé cette lecture ... comme on aime une lecture des romans de Chrystine Brouillet ! Avec un sentiment de retrouver une enquêtrice que l’on connaît bien  et une famille où on a l’impression de très bien "se connaître". En prime, une enquête bien menée, des thématiques bien traitées et une écriture concise, sans fioritures mais  agréable à lire. Et une fin plausible qui ne peut nous laisser indifférent.

Et voilà, j’ai aimé ! Comme beaucoup d’autres lecteurs et lectrices, j’ai passé un bon moment de lecture, fait de belles découvertes culinaires et ajouté quelques bouteilles à ma liste d’achats de vin. Et ce, tout en répondant à mon appétit et à ma soif d'un roman policier bien mijoté. Chrystine Brouillet est une dispensatrice de plaisirs variés !!!

Bonne lecture !

Et sans rien dévoiler du dénouement du récit, je ne peux m’empêcher de citer la dernière phrase du roman:

«Elle s’en voulait un peu de lui avoir envié sa beauté, son statut qui, au fond, ne garantissaient rien. Elle se jura d’essayer d’arrêter de se comparer aux autres femmes. Si Alain l’aimait telle qu’elle était, n’était-ce pas tout ce qui importait ?»

Bienvenue dans le monde de Maud Graham !



La chasse est ouverte
Chrystine Brouillet
La courte échelle
2012
335 pages

Pour miaux connaître Chrystine Brouillet: le site de la Courte Échelle

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
plein de trucs intéressants !
Répondre
R


En effet !!


Bonne lecture !!



E
Je n'ai lu que 2 romans de Brouillet (les 7 vies d'Edward) que j'avais bcp aimé et un policier qui mettait en scène Maud Graham et ce fut un moment fort agréable, même si c'est lointain .. me
réjouis d'en lire d'autres.
Répondre
R


Chrystine Brouillet a écrit une dizaine de romans avec Maud Graham et ils sont tous disponibles en France.


Bonne lecture !



L
En général j'aime beaucoup Chrystine Brouillet et sa "tribu Maud Graham"; seulement un (je ne dis pas lequel) m'a vraiment mis l'estomac à l'envers...Celui-ci me semble passionnant.

Budget oblige,je devrai me contenter du format de poche; une chance que je suis très patiente car il faut des lunes. J'attends encore "Sous surveillance" paru en juin 2010 (soupir!). Qui a dit que
l'argent ne fait pas le bonheur? Sûrement quelqu'un n'en ayant jamais manqué!

Bonne journée Richard!

:-D

Lise sans blogue
Répondre
R


Bonjour Lise,


Merci pour ce commentaire. Et c'est toujours un plaisir de te lire. En espérant qie la sortie en poche de ce dernier roman de Chrystine soit publié rapidement en livre de poche !!!


Bonne journée et surtout, patience !!!!


Amitiés



É
Eh bien ça confirme ce qu'on m'en a dit. Il est le prochain sur ma liste, on verra bien s'il réussira à me guérir de mon allergie à madame Brouillet!
Répondre
R


Allez mon amie Éliane ... laisse-toi charmer par Chrystine, son style et son personnage que j'aime bien !


Ce dernier roman est très bon et se laisse déguster tout doucement !


On s'en reparle, chèreamiedelest


XOXOX



C
Merci de ton conseil, Richard, avec tout ce que tu publies de québécois sur ton blog, les participants n'ont que l'embarras du choix pour piocher des idées !
Répondre
R


C'est toujours un plaisir de faire connaitre des auteurs de chez nous.


Au plaisir Catherine.


Bises



A
Je viens de le recevoir !! Je n'ai lu que le début de ton billet par crainte qu'il en dise trop. Mais je suis déjà enthousiaste. Bise Richard !
Répondre
R


Bonne lecture, mon amie !


J'ai hâte de lire tes commentaires,


Amitiés



C
Ce coup-ci, je ne vais pas te redire que je ne connais pas cette auteur alors que j'ai lu "Les sept vies d'Edward" (rires) !
En septembre, Karine de "Mon coin lecture" organise "Mon Québec en septembre" avec littérature, musique, cinéma, etc., tout ce qui concerne le Québec.
Bonne semaine, Richard, et bonnes lectures.
Répondre
R


Et bienm Catherine, lire un bon Maud Graham serait un excellent moyen de débuter "Mon Québec en septembre"


Bonnes lectures québécoises !!


Amitiés