Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard


Chambre 426«Chambre 426» est pour moi une agréable surprise ! Un bon moment de lecture. Une auteure avec beaucoup d’imagination qui nous offre un roman avec de nombreux rebondissements et qui nous transporte dans des mondes multiples, inquiétants et parfois même, angoissants.

Madeleine Robitaille possède le talent pour écrire des histoires tellement complexes qu’elle a fait souffrir le blogueur, incapable de résumer ce roman touffu, sans révéler des éléments importants du récit, de l’intrigue et de son dénouement. À chaque phrase que j’écris, j’ai peur de dévoiler un élément qui gâcherait votre plaisir.

Alors, contre mauvaise fortune, bon coeur. Je vous dirai donc que dans ce roman, vous serez confronté à une histoire familiale dramatique, à une intrusion dans une secte satanique et à un séjour dans un hôpital psychiatrique. Et chacun de ces éléments viendra influencer les agissements de la tourmentée Annabelle Tremblay, personnage principal de ce drame humain. Le lecteur sera pris dans ce tourbillon, cette quête angoissante de la vérité, des non-dits, des apparences et des événements occultés. L’auteur nous laisse quelques pierres pour que l’on retrouve son chemin mais la forêt, de plus en plus dense, nous attire souvent sur des chemins sans issues.

«Chambre 426» n’est pas le thriller de l’année mais il vous fera passer par une gamme assez large de frissons et d’émotions. Un plaisir de lecture, un bon moment à passer avec l’imagination foisonnante de cette auteure.

J’amène quand même un bémol à cette critique ! J’ai ressenti dans certains passages, quelques beaux exercices de style, quelques bons moments d’extravagance littéraire; une volonté de l’écrivaine de sortir des sentiers battus et de nous surprendre par ces «écarts de langage», par ses trouvailles littéraires et son imagination débridée. Il me semble que ces moments sont arrivés trop peu souvent; cette folie, ce style déjanté, ces moments de délire mériteraient sûrement une plus grande place dans ses futurs romans.

En bref, j’ai beaucoup aimé ce roman, je m’y suis beaucoup plu et j’espère que les prochains profiteront de l’expérience acquise. Que le talent de l’auteure puisse s’exprimer sans contraintes, sans limites et sans retenue.

Voici quelques extraits:

« Au commencement, il n’y avait rien. Puis il y eut une pensée. Cette pensée s’est transformée en désir. Ce désir s’est transformé en idée. Cette idée s’est transformée en parole. Cette parole, en acte. Cet acte en matière.»

«Le Christ sur la croix a la tête en bas.»

« La disparition d’Anna l’avait plongé à son insu dans un monde où seules les personnes incohérentes ont leur place. Un monde rempli de déni, de délire, de déséquilibre. Un monde effrayant, où personne ne trouve la paix ni le bonheur.»

« ... cette fille, qui vivait sa vie comme on attend un bus qui ne conduit nulle part ...»




Au plaisir de la lecture.


Chambre 426
Madeleine Robitaille
Éditions de Mortagne
2011
383 pages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
J'arrive peut-être comme un cheveux sur la soupe. Mais je viens de découvrir cette auteure avec ce roman et j'aime bien cette critique.

J'ai adoré pour ma part. Un plaisir assuré.

Bye.
Répondre
R


Merci Jonathan,


En effet, ce roman nous procure de bonnes heures de lecture. Et en plus, l'auteure est très sympathique.


Bonne lecture et au plaisir de lire tes commentaires.



E
Quel plaisir de se balader sur ton blog .. ton billet sur cette romancière m'inspire bcp, et je l'ai mis en note.
Répondre
R


Merci Eléa,


C'est très gentil !! Et tu me le rends bien en me laissant tes commentaires.


Et bien tu m'en reparleras ... Moi aussi, j'aime bien cette auteure !


Amitiés



©
Bonsoir Richard,
J'aime bien la dernière phrase tirée du livre !
Bonne semaine.
Nathalie
Répondre
R


Bonsoir Nathalie,


Oui, moi aussi, c,est une phrase qui a du "punch" !!


Bonne semaine


Amitiés



M
ça à l'air bien ce roman, est-ce que c'est le même genre que les romans de Stephen King?
Répondre
R


Bonjour Missy,


Pas autant dans l'horreur ... mais juste assez de frissons provoqués par la "réalité" !!


Tu aimes ce genre ??



C
Richard,

Je vais passer à côté de ce thriller... Ce n'est pas trop ma tasse de thé ! Mais...Dès que l'envie me prendra, je saurai à qui m'adresser !

Belle soirée à toi.

Capucine
Répondre
R


Tu m'as fait sourire !!!


Bonne soirée à toi aussi !!!



S
Ah sirop, je note bien sûr.
Répondre
R


Bonne lecture, chère amie !


Tu m'en reparleras !



M
La chambre 426 garde son mystère, c'est ce qu'il fallait sans doute pour que l'on ait envie d'y pénétrer...
Bonne semaine, Richard.
Répondre
R


Merci Mimi !


Bonne semaine à toi aussi, chère amie !



A
Une chambre qui m'attire, malgré les quelques défauts. Je note.
Répondre
R


Fais attention, en entrant !!! Mais l'auteure est là pour nous guider ...


Bonnes lectures.



G
nouvelle année, nouveau look... C'est chouette !
Merci de nous inviter dans ta bibliothèque :)
Répondre
R


C'est un plaisir, chère amie !!


Assis-toi, je te sers un café ?


Amitiés



L
Merci pour cette critique Richard. Mais elle est un peu mitigée. Donc, vu la pile de livres que j'ai en retard, je pense que celui-ci ne fera pas partie de mes futures lectures.
Amitiés et ravie de voir que tes lecteurs apprécient cette nouvelle décoration ! ;)
Marine
Répondre
R


Encore une fois, merci Marine pour cette nouvelle décoration des murs de "Polar, noir et blanc". J'apprécie beaucoup !


Amitiés



A
Moi aussi j'aime bien ce nouveau décor !
Répondre
R


Merci Anne,


Je profite de ton commentaire pour remercier Marine qui a planifié le nouvelle décoration des murs de mon blogue ...


Bonnes lectures



L
et qui sait toujours donner envie !
des couleurs à la mode pour ton blog : le fameux "taupe" !
je le rajoute à côté de J Côté !
miam !!!

bises
bon dimanche !
Répondre
R


Bonjour Cousine,


Bonne semaine et bonnes lectures.


 



P
J'aime bien aussi, mais je trouve la couleur de fond moins "polar"! Plus reposante! Moins frissons! Plus apaisante! Moins suspense! Bref, peu importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse!
Pas de polar pour moi en ce moment, tant que je n'ai pas avalé toute la sélection pour le prix. En plus, je fais un cauchemar récurrent, épouvantable et terrifiant où il ne se passe rien, mais il y
a un pré très grand, traversé par une ligne de tibias blancs alignés qui pointent vers un endroit où... Je me réveille traumatisée avant de découvrir ce qu'il y a . Vraiment angoissant!
Répondre
R


Bonsoir Pichenette,


Et j'ai bien eu envie de te souhaiter bonne nuit, sans cauchemar mais avec de beaux rêves.


Bonnes lectures



S
Bonsoir Richard, tiens, tu as eu envie de changement? j'aime bien le nouveau coloris de ton blog, plus sobre, plus "noir et blanc"...et maintenant je file voir ton articl sur Un employé
modèle"......zou!
Répondre
R


Merci Sophie,


Comme aurait peut-être dit une certaine aristocrate de Lorraine: " Un changement dans les couleurs mais toujours la même qualité dans l'écriture !!!" ( OUF !!! pour qui il se prend ce mec !!!)


À bientôt chère amie



J
Il est dans la PAL, mais comme je ne suis pas une grande amateure de frissons, il me fait peur un peu et je retarde le moment de le lire!! :)
Répondre
R


N'aie aucune espèce de crainte. Laisse-toi guider par l'imagination de l'auteur.


Un frisson oui, mais aussi un plaisir !


Bonne lecture



L
Bonsoir Richard et belle nouvelle année !!
Et hop ! encore un sur ma pile à lire !!
Répondre
R


Bonjour Laura,


Bonne année à toi et surtout, bonnes lectures !!! Et tu me reparleras de ta visite dans la "Chambre 426" !


Bonnes lectures