Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard

Dans le quartier des agitésJacques Côté au Salon du livre de Paris

Il y a quelques mois, j’avais écrit une chronique sur le premier roman de cette nouvelle série, écrite par Jacques Côté (voir ici ...). Comme beaucoup de mes lecteurs européens ont manifesté de l’intérêt pour ce premier roman, je me permets de vous reproduire le communiqué de presse des Éditions Alire, annonçant la présence de Jacques Côté au Salon du livre de Paris.

 

 

Venez rencontrer Jacques Côté lors du salon du livre
de Paris. Il sera au stand des Éditions Alire (U31).

18 mars, de 14h00 à 16h00
19 mars, de 17h00 à 19h00
20 mars, de 15h00 à 17h00


Jacques Côté est l’un des auteurs de romans policiers les plus lus au Québec. Honoré de plusieurs prix littéraires pour sa série d’enquêtes policières ainsi que pour sa biographie de Wilfrid Derome, il nous offrait l’automne dernier le premier tome de son tout nouvel opus: « Les Cahiers noirs de l’aliéniste ».

La série


Cette série se déroule de 1885 à 1918. Elle a comme personnage central le docteur Georges Villeneuve, un aliéniste montréalais qui fut l’un des pionniers de la médecine légale au Québec. La série mettra aussi en scène le lieutenant Lafontaine, policier de la ville de Montréal, qu’on retrouvera, tout comme le docteur Wyatt Johnston, dans quelques enquêtes. Chacun des romans met l’accent sur une affaire principale, mais le lecteur découvre également ce qu’est la vie asilaire, les morgues du XIXe siècle, les avancées et les lacunes de la médecine en matière médico-légale, la vie à Montréal durant la Belle Époque, etc.

Le premier tome, "Dans le quartier des agités"


Paris, juillet 1889. Villeneuve a complété ses études en médecine. Désireux de se spécialiser en médecine légale des aliénés, il se rend à l’asile Sainte-Anne de Paris pour étudier sous Magnan et à la Salpêtrière avec Charcot. Il en profite pour assister au cours de Brouardel à la morgue de Paris et suit les formations de Mégnin en entomologie judiciaire. À la veille d’un congrès de médecine mentale, le docteur Magnan confie à son jeune interne le suivi d’un malade que l’on croit être l’égorgeur d’une prostituée, et qui se réfugie dans le silence et refuse de s’alimenter. Magnan, qui a la réputation de protéger les aliénés contre une justice expéditive, doit freiner les ardeurs du commissaire Goron qui croit détenir l’assassin surnommé le coupeur de nattes. Villeneuve se met en quête de l’identité de l’aliéné, mais aussi du bon Samaritain qui a conduit l’homme à l’asile et qui en sait peut-être beaucoup sur le meurtre. Cette enquête le mènera sur le chemin d’un être fascinant et décadent… La démence réside parfois hors des murs des asiles.

 

Sous la plume de Jacques Côté, Paris devient un personnage majeur du roman. On s’y retrouve en 1889, à l’inauguration de la Tour Eiffel et de la Galerie des Machines, pendant l’Exposition universelle. On y voit un Paris dynamique transporté par un vent de changements. Le Moulin Rouge va bientôt ouvrir ses portes et l’ambiance est fébrile...

La suite


Le deuxième tome, Le Sang des prairies, sera publié au printemps 2011 (disponible en Europe peu de temps après, mais disponible en format numérique dès sa publication).

Un auteur québécois met en scène l’asile Sainte-Anne


Jacques Côté à Paris


"Dans le quartier des agités"


3 manières de vous le procurer:


• Au salon du livre de Paris 2011;
• Commande auprès de votre libraire préféré;
• En format numérique sur www.librairiedialogues.fr.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D

Bonjour Richard, je suis allée au Salon du livre en nocturne vendredi soir et j'ai regretté de ne pas avoir vu Jacques Côté dont j'avais apprécié Rouge idéal, j'avais acheté l'année dernière trois
autres romans(avec les mêmes personnages principaux) de cet auteur que je dois lire. Je trouve surtout les couvertures de cette collection très sympa. Bonne après-midi.


Répondre
R


Et j,espère que tu pourras te procurer ce premier livre de la série ... "Dans le quartier des agités" que personnellement, j'ai adoré !


Au plaisir d'en discuter !


Bon dimanche de printemps !!



C

Bonsoir Richard,

Tu m'as vraiment donné envie de lire ce policier. L'aspect historique, la vision du Montréal d'autrefois semble passionnant.

Merci pour ce partage.

Amitiés.
Capucine


Répondre
R


Ça sera ton premie policier québécois ???


Au plaisir !


Amitiés !



M

Intéressant...


Répondre
R


Merci pour ta visite !



L

Ah merci Richard pour cette info ! Comme je vais au Salon, je ne manquerai pas de passer sur le stand en question et d'acheter un titre de cet auteur que tu recommandes si chaudement !


Répondre
R


Merci !


Et dis-lui bonjour de ma part !!!



L

euh... il est au pied de mon lit...

quant à aller à paris, cela me sera impossible... dommage, j'aurai pu dit "Hej" à H Mankell, G Staalesen et Helle Helle, entre autres !


Répondre
R


Ça sera pour une autre fois !!!


Bonne soirée Lystig !!



P

Quel fidèle ami-blogueur-lecteur tu es!


Répondre
R


Mais tu me fais rougir !!!



C

cet auteur dont tu me parlais quand tu lisais son premier pavé...
si le budget n'explose pas trop, peut-être irais-je voir...

sais-tu quels autres auteurs québécois seront présents au salon ?


Répondre
R


Et bien si ton budget ne te le permet pas ... tu pourras attendre sa sortie en poche ...


Ou peut-être qu'un bon ami québécois  ...


 



S

Super ton billet qui s'adresse à nos cousins/cousines car ce premier tome des Cahiers noirs de l'aliéniste est à lire. De plus, s'ils et elles ont la chance d'aller rencontrer cet excellent auteur
ce sera un plus.


Répondre
R


C'est vrai ... et depuis la publication de "l'Aliéniste" de Caleb Carr, on s'ennuie de ces polars historiques sur les débuts de la science médico-légale ...


Amitiés



S

merci pour toutes ces informations précieuses Richard.Je ne pourrai pas me rendre à ce salon, à mon grand regret!J'aurais adoré rencontrer Sofi Oksanen, entre autres!
Bonne journée!


Répondre
R


C'est un plaisir, Sophie. En effet, rencontrer madame Oksanen, ça doit être toute une expérience. Ce n'est que partie remise !!!


Bonne journée



G

sympa de penser aux petits français ! MERCI pour l'info ;)


Répondre
R


C'est un plaisir, ma chère !!!


Bon salon !!!