Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Richard


Incendies2.jpg"Polar, noir et blanc" est un site consacré à la littérature; on y parle de livres, d’écrivains, parfois d’illustrateurs. Aujourd’hui, je ferai exception et je vous parlerai «cinéma» !

Il y a quelques années, j’avais assisté à la pièce de théâtre «Incendies» de Wajdi Mouawad; j’en étais ressorti soufflé par l’histoire, la mise en scène et le jeu des comédiens. Cette fin de semaine, j’ai vu le film de Denis Villeneuve, adaptation de cette pièce de théâtre et j’ai encore été transporté par cette oeuvre magistrale. L’histoire demeure excellente, l’adaptation cinématographique enrichit l’histoire, les comédiens sont extraordinaires et les images sont grandioses.

Il faut entendre le silence dans la salle pendant le générique de la fin pour comprendre combien les spectateurs ont été touchés par ce film d’une intensité dramatique étouffante. Je connaissais l’histoire et le dénouement, j’anticipais tout ce qui devait arriver et pourtant, j’étais rivé sur mon siège, les yeux et les sens grands ouverts, appréciant la beauté des images et me laissant envahir par le drame qui se jouait sur l’écran. Et laissez-moi vous dire que l’on ne sort pas du visionnement de ce film sans avoir vécu une gamme d’émotions intenses.

À la mort de leur mère, Jeanne et Simon Marwan, deux jeunes Québécois vivant à Montréal, apprennent du notaire ami de la famille, que leur père est encore vivant, qu’ils ont un frère et que dans son testament, leur mère leur donne le mandat de les retrouver. Commence alors, une enquête très difficile pour découvrir ces fantômes du passé, sans aucun indice ... sauf le nom de la mère et une photo trouvée dans le fond d’un tiroir.

Aidés par l’ami de la famille, les jumeaux découvriront, morceau par morceau, le passé violent et dramatique de leur mère, dans un décor majestueux du Moyen-Orient. La structure du film où le spectateur est transporté du passé au présent en alternance souligne le jeu extraordinaire des deux comédiennes Lubna Azabal (la mère) et l’excellente Mélissa Désormeaux-Poulin, dans le rôle de Jeanne. Leur ressemblance est frappante (bravo pour le casting !!) et le mouvement d’aller-retour entre le passé et le présent intensifie le jeu de leurs émotions.

Je vous conseille grandement ce film. Soyez prêts à vivre une expérience dramatique prenante et dérangeante, à voir des images grandioses et des paysages fascinants, des images extraordinaires de beauté mais aussi de violence psychologique et physique, à suivre une histoire bien racontée, le récit lent et lancinant d’une quête, d’une recherche d’un passé que l’on n’aurait peut-être pas voulu connaître. Ce film est violent dans toute sa beauté. Ce film est à voir pour les émotions qu’il provoque.

Un dernier mot sur la musique qui accompagne toute cette intensité dramatique; Grégoire Hetzel nous propose une atmosphère magnifiquement intégrée au drame qui se joue sur l’écran. J’aimerais de l’écouter une seconde fois pour en apprécier toutes les qualités.

«Incendies» sera le film qui représentera le Canada aux Oscars de cette année dans la catégorie du Meilleur film étranger. En ce qui me concerne, ce film mériterait l’Oscar du Meilleur film, toutes catégories confondues ...

Chers amis lecteurs, amateurs de littérature, de polars et de bonnes histoires, allez voir ce film intelligent, d’une beauté à couper le souffle et d’un récit dramatique à vous scier les jambes. Oui, vous en ressortirez quand même en un seul morceau ... mais vous en serez secoués pour la peine.

Bon cinéma !!!

 

 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
<br /> je n'ai jamais entendu parler de ce film ...je vais voir si il passe dans les cinémas voisins. merci du conseil.<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> En entrevue, cette fin de semaine, le réalisateur a confirmé que le film sera distribué en France !<br /> <br /> <br /> Je te le souhaite ... pour un si beau moment de cinéma !!!<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Il y a fort longtemps, un autre de mes copains assénait à tous les futurs écoliers: patience et longueur de temps font plus que force ni que rage.<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Tellement vrai !!!!<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Cher Richard. Cela donne envie d'être en septembre... Ah mais nous sommes en septembre! Alors pourquoi ne le voit-on pas à l'affiche?<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> La traversée de l'océan est toujours une aventure ... Je le sais, la sortie des livres français est toujours quelques semaines plus tard, ici au Québec !<br /> <br /> <br /> Il faut développer sa patience, ma chère amie !!<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Richard, la BO donne vraiment envie de courir voir ce film. Je regrette pour l'instant de ne pouvoir y accéder. Cette histoire sombre, sur la famille, la fratrie, les mensonges, les secrets, et les<br /> découvertes. J'ai aimé les derniers mots de cette BO: "la mort n'est jamais la fin d'une histoire".<br /> Je te remercie Richard.<br /> OUI...<br /> Bien à toi<br /> Mauve<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Chère Mauve,<br /> <br /> <br /> Je suis absolument convaincu que tu vas adorer ce film !<br /> <br /> <br /> Ne le rate pas !<br /> <br /> <br /> À bientôt !<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Tu sais déjà combien j'apprécie le théâtre de Wajdi Mouawad, alors si un film est fait sur "Incendies", je m'en réjouis. S'il est sélectionné en plus pour les Oscars, c'est presque de la<br /> consécration!<br /> J'irai le voir quand il sera en France. J'ai trouvé la bande-annonce bien faite et ton article aussi!!<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Chère Mimi,<br /> <br /> <br /> Tous ceux qui ont vu la pièce vivront une émtion supplémentaire en voyant le film. émotions qui rappellent comment la pièce était bonne et émotions devant le travail extraordinaire de Denis<br /> Villeneuve, le réalisateur du film.<br /> <br /> <br /> Bonne journée<br /> <br /> <br /> <br />
N
<br /> Je suis cinéphile également et le titre ne me dit rien, cependant il va y avoir une sacrée compétition pour les Oscars car en France c'est le film de Xavier Beauvois Des hommes et de Dieux qui est<br /> retenu pour la séléction. Et ce film pèse lourd d'humanité<br /> En tout cas c'est chouette car pour moi le Canada c'était Céline Dion et Charlebois...J'exagère quand meme je connais également Les Invasions Barbares et le cinéaste Denis Arcand et le Cirque du<br /> Soleil quand meme!!!<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Et bien Nathalia, on apprendra à la fin janvier quels seront les cinq films étrangers que les Américains auront retenu comme finalistes ...<br /> <br /> <br /> Et que le meilleur gagne !<br /> <br /> <br /> Et je peux t'assurer que la culture québécoise est riche et diversifiée ....<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> la diffusion en France n'est pas pour ces jours prochains...<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Dès que j'aurai l'information, je t'en ferai part !!!<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> Je me réjouis de savoir que le cinéma arrive également sur ton blog Richard !<br /> Ce film a l'air très très bien, j'espère qu'il sera distribué en France prochainement.<br /> Bon dimanche et merci pour cette nouvelle "rubrique"...<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Merci Sophie !<br /> <br /> <br /> Oui, je pense que le film sera distribué en France ! Ne le manque pas !<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> <br />