Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Richard

Double disparitionChrystine Brouillet est une auteure très appréciée au Québec et aussi en France. À chaque publication, ses fervents admirateurs dévorent la nouvelle enquête de Maud Graham, son personnage fétiche.

Chacun de ses romans traite, d’une façon ou d’une autre, d’un problème social, de ses impacts sur les humains et sur le monde qui nous entoure. Les thématiques sociales servent souvent d’éléments déclencheurs qui serviront de cadre aux crimes ou aux meurtres sur lesquels Maud Graham doit enquêter. De plus, sa famille proche ... et élargie, ses proches et son voisinage, sont toujours présents dans ses récits et participent indirectement à l’enquête et parfois même, y agissent très directement. Et cette recette est complétée par quelques commentaires gastronomiques, une humanité du personnage de Graham et un environnement qui nous devient graduellement très familier. On aimerait presque s’assoir à la table familiale et participer aux agapes en discutant de l’enquête. (D’ailleurs, je vous l’avoue, c’est un de mes rêves d’être invité à souper chez madame Brouillet, faire la cuisine avec elle, déguster une bonne bouteille de vin et parler littérature policière et romans noirs ... )

La formule est bonne, les lecteurs embarquent et c’est tant mieux !

Ici, dans son dernier roman, "Double disparition", le thème de l’histoire tourne autour de la relation incestueuse entre une mère et son fils. Mais commençons le résumé par le véritable élément déclencheur: une fillette disparaît dans un centre commercial. La mère, une ancienne camarade de classe, demande à Maud Graham, de retrouver sa fille. Le visionnement des bandes vidéo révèlent des images angoissantes: une femme déguisée en fée ou serait-ce quelqu’un en uniforme ? Que s’est-il passé cette journée-là, dans un centre commercial rempli d’enfants ?

Pendant ce temps, à Rimouski, un jeune adolescent de 18 ans, au chevet de sa mère mourante, apprend qu’il n’est pas le fils biologique de cette femme qui a abusé de lui depuis très longtemps. Qui était donc sa mère biologique ? Pourquoi vivait-il à Rimouski ? Quelle était la véritable histoire, celle que cachait aussi, le meurtre de son père ? Qui était-il, en fait ?  À partir de ce moment, Trevor n’a  alors qu’un seul but: se lancer à la recherche de la vérité, la vérité sur sa véritable identité et sur ses origines.

Deux histoires différentes qui, comme vous vous en doutez bien, se rejoindront sûrement, par les méandres sinueux d’une enquête menée de main de maître par Maud Graham. Et graduellement, grâce aux talents de conteur de Chrystine Brouillet et à sa capacité de nous concocter une intrigue à la sauce veloutée, le lecteur profite de son écriture fluide pour se laisser emporter par un courant tranquille, voguant vers les dénouements attendus. Cependant, le lecteur ressentira un léger essoufflement dans les dernières phases de la conclusion de la 2e affaire; rien de grave mais juste assez perceptible pour créer un «petit malaise de lire».

Vous aurez compris qu’il est facile d’aimer Chrystine Brouillet. Elle écrit bien, elle possède un imaginaire rassurant et à chaque fois que le lecteur commence un de ses romans, il sait ce qu’il aura, ce que l’auteure lui prépare.  Il le trouve, le déguste ou le dévore et en ressort satisfait. Content d’avoir lu une bonne histoire, d’avoir un peu réfléchi et de s’être diverti pendant un bon moment de lecture.

Mais voilà ! En ce qui me concerne, j’aimerais bien que madame Brouillet me surprenne, qu’elle me réserve quelques surprises littéraires, qu’elle sorte des sentiers battus de ses succès assurés et qu’elle me déstabilise, qu’elle me jette par terre. Avec le talent de cette auteure et avec son imagination, je suis convaincu qu’elle serait capable de transcender le genre, de nous créer un roman qui dérange et qui ferait ressortir tout le potentiel de son imagination, de sa créativité.

J’aime bien Maud Graham ! Je la trouve très sympathique. Et c’est peut-être ce quelque chose de plus, cette étincelle d’écrivaine que pourrait lui donner sa créatrice pour allumer le feu sacré et ainsi rejoindre ses collègues au firmament  des grands personnages comme Kurt Wallander, Sherlock Holmes, Salvo Montalbano, Pepe Carvalho, Erlendur Sveinsson ou même Miss Marple.

Il est vrai que l’on ne change pas une formule gagnante, ce n’est pas très bon pour la vente ... mais tellement bien pour la littérature.

Bref, comme à la fin de chaque roman, j’ai le goût de dire merci à madame Brouillet.  Merci pour cet agréable moment de lecture. Maintenant, j’aimerais pouvoir dire: «WOW» !

Un extrait: « ... elle ne pourrait pas lui promettre que le temps arrangeait les choses. Le temps polissait le chagrin comme la mer polit un galet, mais le galet pèse toujours le même poids.»

Bonne lecture !

Double disparition
Chrystine Brouillet
La courte échelle
2011
305 pages


Une entrevue avec l'auteure:

 

 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
<br /> Comme je suis très en retard sur mes lectures (de blogues), je dirai simplement que je suis une inconditionnelle de cette jolie dame, depuis ses débuts. Son livre "Les neufs vies d'Edward" a été<br /> une surprise pour moi, mais je suis une amoureuse des chats et des animaux en général.<br /> <br /> Et j'ai adoré "Pense-bêtes", un recueil de nouvelles que j'ai acheté dès sa publication.<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Madame Brouillet a effectivement un large lectorat ...<br /> <br /> <br /> En ce qui me concerne j'ai aimé certains de ses livres et d'autres un peu moins !<br /> <br /> <br /> Bonne semaine, chère amie !!<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Ah bien non ! Je me suis trompée. J'ai reçu mon colis avec 4 livres de cette auteure mais ce titre-ci. Ce sera pour une prochaine fois.<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> "Errare humanum est !!!" comme diraient les pirates dans les histoires d'Astérix ...<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> Petit malin! tu ne veux pas disparaître toi non plus de notre horizon et tu programmes tes réapparitions! Mais tu as bien fait avec cet article...<br /> A bientôt, à ton retour.<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Merci chère amie ...<br /> <br /> <br /> Je suis de retour ... à la petite vitesse ... tranquillement ... encore au rythme de mes vacances ... britanniques ....<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
L
<br /> un auteur qui est aussi publié en France dis tu? qu'a t'elle écrit d'autre?car j'avoue que je ne connais pas ( encore) ! En tout cas la trame de ce roman est assez glauque! voilà un thème qui ne<br /> doit pas être simple à traiter ! Amitiés<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Salut,<br /> <br /> <br /> Voici une référence ... juste pour toi !!!<br /> <br /> <br /> Interdit aux autres ....<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> http://www.renaud-bray.com/Recherche.aspx?langue=fr&words=chrystine+brouillet&type=1&wbgc_iNo=1&supersection=2<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> Tu hibernes mais tes ronflements nous parviennent encore!<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Et que j'aime ton humour !!!<br /> <br /> <br /> De ma tanière, je commence à me réveiller ....<br /> <br /> <br /> I'm back !!!!<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Toi aussi, tu t'attaches à un personnage, et à chaque nouvel opus, tu en attends plus.<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> J'adore les suites et les personnages récurrents.<br /> <br /> <br /> J'en ai découvert deux durant mes vacances ...<br /> <br /> <br /> J'en reparle bientôt ....<br /> <br /> <br /> <br />
M
<br /> bonsoir Richard; j'aime beaucoup le déroulé de ce roman, et surtout l'extrait final...allez un de plus qui me plait...merci Richard, bonne soirée à bientôt Bises Mamoune<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Bonne journée, Marie !!!<br /> <br /> <br /> <br />
I
<br /> Comment résister à un Chrystine Brouillet qui se déroule en partie dans ma ville ? C'est noté !<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Bonne lecture !!!!<br /> <br /> <br /> <br />
O
<br /> Bonjour Richar<br /> Déjà de retour de vacances ?<br /> Chrystine Brouillet est malheureusement trop peu traduite en France et c'est dommage !<br /> Amitiés<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Non, un retour virtuel !!!<br /> <br /> <br /> Aujourd'hui ... j'arrive ... "well and alive" !!!<br /> <br /> <br /> <br />
É
<br /> Allô Richard<br /> <br /> Je te trouve bien généreux avec Mme Brouillet! Magnanime, même... Pour ma part, sa prose me fait autant d'effet qu'une assiette de bouilli de légumes trop cuit et froid. Question d'affinités, je<br /> suppose.<br /> <br /> Je salue néanmoins son succès auprès des lecteurs... et je lis autre chose!<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Chère Éliane,<br /> <br /> <br /> Depuis 40 ans, dans mon travail d'éducateur, j'essaie d'amener les jeunes à lire ... Et comme tous les goûts sont dans la nature ... et que ... des goûts zé des couleurs ...<br /> <br /> <br /> Alors, lisons tous ... ce qui nous plaît ... mais lisons !!!!<br /> <br /> <br /> Bonne journée, chère amie !!!<br /> <br /> <br /> Et bon succès à la soirée de remise du Prix de St-Pacôme !!!<br /> <br /> <br /> J'y serai en pensée ....<br /> <br /> <br /> Amitiés<br /> <br /> <br /> <br />
S
<br /> Comment cela est-il possible?Richard prend du bon temps dans d'exotiques contrées, et pourtant, un article est diffusé sur son blog! Notre Richard préféré aurait-il le don d'ubiquité...en plus de<br /> tous ceux que Dame Nature lui a déjà offerts? Elle en a bien de la chance,cette Chrystine Brouillet, de voir son livre ainsi flatté sur un blog d'aussi bonne qualité...et surtout aussi bien<br /> fréquenté...cela va sans dire!<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Mais vous avez entièrement raison, chère lectrice !!!<br /> <br /> <br /> Bonne journée !!!!!!!!!<br /> <br /> <br /> <br />
P
<br /> tu es là sans etre là..au moins on ne t'oublie pas :)<br /> jamais lu de cet auteur ,il faudrait que j'y remedie.Meme si je peux comprendre tes bemols..c'est souvent le cas à force de frequenter un ecrivain...on a le sentiment parfois de tourner en rond<br /> finalement.Pour le moment il n'y a qu'un auteur qui ne m'ait pas fait cet effet c'est F.Thilliez.<br /> XOXOXO<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Et oui,<br /> <br /> <br /> Et là, je suis de retour !!!<br /> <br /> <br /> À bientôt !<br /> <br /> <br /> <br />
O
<br /> Une auteure à découvrir, donc !<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> En effet !!!<br /> <br /> <br /> Bonne lecture !!<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Bonjur Richard !<br /> Tu me mets l'eau à la bouche. J'attends une commande de livres du Québec et ce roman en fait partie. J'ai découvert cette auteur grâce à toi et je l'adore ! j'ai déjà lu trois titres et je n'en<br /> resterai pas là.<br /> <br /> <br />
Répondre
R
<br /> <br /> Bonjour chère amie,<br /> <br /> <br /> De retour depuis hier ...<br /> <br /> <br /> J'ai hâte que tu me parles de tes lectures québécoises ...<br /> <br /> <br /> Bonne lecture !<br /> <br /> <br /> <br />