Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Richard

Une chronique de Sylvie Geoffrion

Je retrouve (enfin) le Jean-Christophe Grangé que j'aime. Celui qui est capable d'un véritable propos. Celui qui n'écrit pas du noir gratuitement est-il véritablement sorti de ce corps? Je l'espère car ce fut un bonheur de lire "Les Promises".


Berlin 1939. Les belles, riches et grandes dames prennent le thé à l'Hôtel Adlon. Ces dames, mariées à de hauts dirigeants nazis ou encore issues des grandes familles allemandes, ce sont créées une espèce de petite société privée et s'y réunissent toutes les semaines. Et dans ce Berlin en transformation, un être maléfique tue, égorge et éventre pour voler les organes reproducteurs et... les souliers de ces dames.


On a besoin de résoudre rapidement ces meurtres et on confie l'enquête à un SS, Franz Beewen. Franz, malabar béotien, s'occupe de son père, ancien soldat, traumatisé et résident d'un hospice. Hospice dirigé par la psychiatre Mina Von Hassel, riche héritière d'une noble famille allemande et dévouée à ses patients. C'est ainsi qu'ils font connaissance. Un autre psy entrera en scène, celui des riches dames de l'Adlon, Simon Kraus, surdoué mais aussi maître chanteur à ses heures et qui sera le fil qui unit les victimes puisque toutes étaient ses patientes et toutes, elles ont parlé d'un être masqué. Ces trois personnages uniront leurs connaissances et formeront un trio que rien au départ ne pouvait lier. La psychiatrie n'était pas, disons, une méthode des nazis pour recueillir des informations...


Solidement documenté, des descriptions justes et pertinentes d'une époque et d'un milieu, des chapitres, qui malgré le fait qu'ils soient courts, ne laissent rien au hasard, une narration éloquente, des personnages attachants malgré tout, oui tout est là pour faire de "Les Promises" une lecture intéressante même si on ne fait pas ni dans la dentelle ni dans la facilité. C'est bien le Grangé qu'on aime et que l'on reconnait ici.


Ce fut vraiment un bonheur de retrouver cet auteur, sa verve et sa plume intelligentes, celui qui sait si bien mettre en lumière les vicissitudes et les horreurs, ici du nazisme oui mais aussi de l'âme humaine. N'hésitez pas, vous aurez grande satisfaction à retrouver Jean-Christophe Grangé avec "Les Promises".

Bonne lecture !

 

 

Les promises

Jean-Christophe Grangé

Éditions Albin Michel

Collections Thrillers

2021

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article