Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Richard

Adorable Rita

Par Christophe Rodriguez

En 2020, j’ai découvert l’auteur Claude Champagne avec un roman délicieusement nostalgique La dernière fois qu’on l’a vu, c’est au Perrette. «Ancêtre» des dépanneurs modernes, combien de fois avons-nous traîné nos souliers pour des trouvailles à 5 cents? Plus encore, Claude Champagne comme l’illustre Michel Tremblay donne vie à l’est de Montréal, plus précisément, un quadrilatère existentiel autour du Stade olympique et de ses stations de métro : Radisson, Langelier, Honoré-Beaugrand.

Quand nous avons su qu’une suite était en cours, notre bonheur était palpable. Cultivant l’humour parfois féroce, la description des personnages à la manière du peintre Tex Lecor, Claude Champagne donne vie à un monde qui disparaît de plus en plus, surtout celui des personnes dites du 3e âge, sauf notre tendre Rita. À 85 ans, la langue bien pendue et les idées parfois arrêtées, Rita Deschamps ne se « laisse pas démonter» par les aléas de la vie. Après la disparition de son époux, elle vit dans un modeste appartement, entouré de connaissances, à l’occasion d’amis, et de temps à autre, ponctuer par la visite de ses enfants.

Rita, c’est un peu votre voisine. La dame que vous croisez au centre d’achats, qui s’assoit pas trop longtemps pour un café ou un beigne, qui économise pour ses fins de mois, bref, une lionne aux cheveux gris qui fait partie de notre petite histoire. Toute la finesse de l’auteur est de nous faire vivre le quotidien de l’attachante Rita, avec des allers-retours sur ce que furent les moments d’une mère qui s’est beaucoup battue!

Du tribunal à la cour arrière

Un peu acariâtre, notre amie Rita s’est trouvé une nouvelle passion, les salles d’audience. Pas voyeuse pour un sou, philosophe à ses heures, elle étudie la nature humaine. Les procès en cours lui donneront de quoi moudre du grain. Avec son trio d’habitués, elle examine, observe comment le monde se transforme, après tout pas tant que cela.

De chapitre en chapitre, nous nous attachons à cette dame qui nous raconte avec humour, sa vie de mère au foyer, tout en donnant un sérieux coup de pouce à la compagnie de son Henri, des rapports parfois tendus avec ses enfants et finalement, une certaine solitude. N’ayant pas la sensibilité d’une détective et encore moins celui d’une fouine à la «  Tatie Danielle», il y a anguille sous roche dans la cour arrière de son immeuble. Une transaction de drogue, des gens louches, allez savoir?

En 195 pages, presque un tour de force, Claude Champagne accorde la voix à toutes ces personnes que nous croisons tous les jours. Mille fois mieux que les sempiternelles recommandations ou commissions sur l’âge d’or (oh que Rita déteste ce mot), ce roman vous en apprendra beaucoup sur Rita et ses amis qui ont modestement donné un corps ainsi qu’une âme, au Québec d’aujourd’hui.

Bonne lecture !

Rita enquête

Claude Champagne

Éditions Stanké

194 pages

2022

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article