Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard

Au nom de tous les collaborateurs et collaboratrices de "Polar, noir et blanc", je vous souhaite une excellente nouvelle année ! Que cette prochaine année vous apporte santé, petits bonheurs et grandes joies ... et aussi de belles lectures passionnantes, enivrantes, déstabilisantes, délirantes et haletantes !

Et nous, nous essaierons de vous suggérer des livres, des auteurs et des autrices qui ont su nous charmer, nous divertir, nous émouvoir et bous divertir !

Bonne année 2022 et bonne lecture !

Richard

Il était une fois Manhattan

Par Christophe Rodriguez

Tous les passionnés de romans policiers ainsi que d’énigmes connaissent le tandem Preston & Child. Depuis trente ans et des poussières, sous des formes diverses, ils trouvent le moyen de nous garder en haleine tout en créant des personnages attachants, intrigants, comme l’inspecteur Aloysius Pendergast, aussi mystérieux qu’intuitif.

Ce cabinet des curiosités nous ramène, vingt-trois ans en arrière, quand il fut publié en français, précisons-le, la première aventure du policier de l’impossible. Avec plus de 600 pages à son actif. Cette brique rocambolesque qui évoque autant le bon vieux temps que le présent vous fera passer de bien belles heures au chaud, loin du virus.

Dans les décombres.

À Manhattan, les ouvriers de chantier de démolition découvrent des ossements humains, datant d’un autre siècle. Les 36 victimes, où plane l’Ombre du tueur en série Leng, ont disparu en 1880. Les policiers en perdent leur «latin» tandis que notre ami Pendergast et son acolyte, la docteure Dora attachée au musée des sciences naturelles, soupçonnent que le mal peut encore rôder.

Oscillant entre le fantastique, un peu, les épopées parfois biscornues de Théophile Gauthier, Ponson Du Terrail ainsi qu’Alexandre Dumas, le tandem Preston & Child conjugue à merveille le moment présent et le temps passé. Avec moult rebondissements à la clé, une histoire sociale de New York très documentée sur le tissu communautaire pas très reluisant de cette mégalopole, éveillée 24 heures, les fausses pistes vous conduiront de surprise en surprise.

Avec Pendergast, policier atypique, méticuleux qui évoque la figure paternelle de Sherlock Holmes, ce cabinet des curiosités est l’une des plus réjouissantes d’une année qui s’achève de façon bien étrange!

Bonne lecture !

 

La chambre des curiosités

Douglas Preston & Lincoln Child

Éditions de l'Archipel

Les 30 ans de l’Archipel

668 pages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Bonne année Richard, ainsi qu'à ton équipe!
Répondre
R
Merci Karine ! Bonne année à toi aussi ! Souhaitons-nous une rencontre en 2022 !!!
J
Je ne pouvais manquer de vous envoyer mes meilleurs voeux comme le veut la formule pour 2022 afin de vous confirmer que j'apprécie votre voix parmi les spécialistes du genre
jean pierre frey
Répondre
R
Merci beaucoup, Jean-Pierre !