Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Richard

Atlanta en ébullition

Par Christophe Rodriguez

Si James Lee Burke a sa Louisiane tatouée au cœur, nous pourrions en dire autant du romancier/journaliste Thomas Mullen avec la ville d’Atlanta. Après Darktown et Minuit, Minuit à Atlanta annonce la fin de cette trilogie qui nous transporte au cœur des confrontations raciales des années 50, avec en toile de fond, la ville d’Atlanta et le Ku Klux Klan évidemment.

Entre le travail d’historien, de conteur et de journaliste, Thomas Mullen dépeint une fresque, fait vivre des personnages et nous raconte la création du premier corps de policiers noirs (sans armes), dirigé par un homme blanc au grand cœur, Mc Innis.

Après avoir usé le bitume comme policier, Tommy Smith qui a démissionné devient journaliste aux faits divers pour le Atlanta Daily Times, seul journal afro-américain. Outrepassant parfois ses fonctions, tout en ayant gardé des contacts amicaux dans la police, il débusque l’intrus, met à jour des histoires parfois sordides, dans une Amérique en fusion, quand la jeune Rosa Parks organise un boycottage à Montgomery.

Lors d’une nuit mouvementée où il travaille, le directeur du journal est assassiné en sa présence. Entre le racisme ambiant, Le KKK qui ne veut pas céder un pouce de terrain et les alliances stratégiques qui veulent contrecarrer le mouvement d’émancipation pour les droits civiques, tout est trouble comme cette formidable histoire, admirablement documentée.

Accusé, par qui ?

Inévitablement, même s’il fut un policier, Tommy Smith « passera à la casserole ». Son interrogatoire musclé, n’est que le prélude à une machination qui recèle bien d’autres faits.

Jamais linéaire dans son écriture, multipliant les histoires qui se cooptent à des évènements réels, comme l’accusation de viol par un jeune noir qui évoque l’écriture du visionnaire Don Tracy, Thomas Mullen décrit un environnement âpre, marqué par les tensions et un monde qui va basculer, hélas pas pour le meilleur.

Plus qu’une saga policière, cette trilogie est un matériau idéal pour comprendre le monde d’hier, et d’aujourd’hui.

Bonne lecture !

Minuit à Atlanta

Thomas Mullen

Rivages/Noir

487 pages

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article