Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard

Le clan, c’était Montmartre

Une chronique de Christophe Rodriguez

Vous avez aimé Le clan des Siciliens, Touche pas au grisbi, Le deuxième souffle et Les tontons Flingueurs ? Ce livre est pour vous. La saga des frères Zemmour qui devinrent entre 1950 et 1970, les parrains du Milieu, basés à Montmartre vaut son pesant d’actualité judiciaire. Et ce ne fut pas pour rien que le réalisateur Alexandre Arcady s’en ai largement inspiré en réalisant Le Grand pardon (1982) avec Roger Hanin, Bernard Giraudeau, Jean-Pierre Bacri, Gérard Darmon, Richard Berry et Jean-Louis Trintignant. L’histoire de la famille Béthune, dont Roger Hanin dans le rôle du patriarche fut largement inspiré de la saga Zemmour, cette famille juive pied-noir, montée à Paris pour faire fortune dans le crime organisé.

L’appât du gain et la famille

Journaliste, documentariste, producteur d’émissions, Yves Azéroual retrace donc la saga de cette famille, mais sous forme de romans policiers. Tous les faits sont véridiques et amplement documentés sauf l’inspecteur Chavin, qui ressemble étrangement au légendaire Robert Borniche qui traqua Émile Buisson, l’ennemi public no 1 (années 50) ainsi que la mystérieuse Catherine L, point d’ancrage où presque entre tous les frères.

De Sétif à Montréal et des faubourgs de Montmartre en passant par l’Italie où ces hommes brutaux mèneront une guerre pour le trafic de la drogue, vous ne vous ennuierez pas un seul instant.

Servie une plume aguerrie et un sens du suspense, l’auteur fait donc revivre ce Paris interlope, maintenant disparu avec Roland, le frère ainé, qui voulut voir ailleurs, mais donc la fin fut sanglante. Les quatre frères montèrent donc à Paris pour venger son assassinat, avec le consentement de leur mère et du père, falot qui n’avait pas d’autre choix.

En 270 pages, ce roman policier plus que véridique nous fait découvrir une autre époque, un autre monde qui télescopent l’honneur d’une famille à la guerre des gangs. Une lecture qui peut être enrichissante pour les futurs auteurs de romans policiers et passionnés de faits divers.

Bonne lecture !

 

Faubourg Montmartre

Yves Azéroual

Le Passeur

297 pages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article