Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard

Mystère à St –Hyacinthe : la jeunesse au temps du Yé-Yé

Une chronique de Christophe Rodriguez

L’art du conteur ou du romancier n’est pas donné à tout le monde et Pierre Breton que je viens de découvrir, fusionne  ces deux catégories. Pour ce polar régional qui nous ramène à une époque lointaine, soit celle des Hoo Lops,  Jaguars, Césars et ses Romains, vous découvrirez avec délice Saint-Hyacinthe et sa jeunesse. Avec, un petit plus, puisque c’est un roman policier qui mélange l’intrigue, le suspense, la vie de tous les jours et ces soirées entre jeunes, qui faisaient frémir les ecclésiastiques ainsi que certains groupes extrémistes, dont la morale n’était pas élastique.

Vous allez aussi faire connaissance avec Cyrille Carignan, ex-militaire devenu policier dont la vie plus tranquille pour l’instant, consiste à arrêter quelques ivrognes, courir après ceux qui subtilisent les vélos, et accessoirement, éviter d’aller au cinéma avec sa femme. Avec son acolyte, l’agent Truchon (Clin d’œil inversé au Ludovic Cruchot du Gendarme à St -Tropez), est un homme au caractère bouillant, pour ne pas dire, tranchant.

Quand une jeune vedette disparait

Dans la petite ville relativement tranquille de Saint-Hyacinthe, considéré le "Liverpool " du Québec, un coup de tonnerre va retentir. Danny Dragon, le célèbre chanteur des Mégavolts vient de disparaitre en fumée dans une maison cossue du parc Dessaules. Pour notre ami Cyrille, finies les fins de semaine de golf et les ennuis vont commencer sous peu.

Brouillant les pistes, nous faisant découvrir l’envers du  décor de la vie de musiciens, et ce malgré, la gloriole, Pierre Breton tisse un polar intelligent, souvent touchant (comment un père connait peu sa fille), sans oublier une secte d’illuminés qui ressemblent à s’y méprendre aux défunts Bérets blancs.

« Cyrille avait mis cette attente à profit en ressassant ce que le père Chameau, plus tôt au Séminaire, avait pu lui apprendre sur les Pélerins de Saint-Michel. Il en avait retenu que, sur le plan areligieux, le mouvement aurait fait passer l’Inquisition pour avant-gardiste. À cette religiosité puérile s’amalgamait un fatras de concepts économiques fumeux. Dans l’innombrable cohorte des ennemis des Pélerins se rejoignaient communistes et évêques, banques et syndicats. L’évolution de la Révolution tranquille, assimilée à l’effondrement de la civilisation chrétienne avait exacerbé le militantisme des troupes ».

Amusez-vous, cette nouveauté vous enchantera et vous rappellera certainement quelques souvenirs !

Bonne lecture !

 

Le dragon de St-Hyacinthe

Pierre Breton

Héliotrope  noir

189 pages

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article