Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard

Une chronique de  Lili Gourgeon

Pétronille Rostagnat, auteure française, réside à Lyon. Elle a été responsable marketing pendant une dizaine d’années avant de renoncer à  sa  profession pour suivre son mari en Chine, puis à Dubaï. C’est là, en 2015, qu’elle décide de se consacrer à l’écriture de romans policiers. Un an plus tard, elle publie son premier roman « La fée noire ». «  Je pensais t’épargner » est son cinquième roman.

Une petite fille maltraitée est retrouvée morte dans le coffre d’une voiture. La mère se dit victime de violences conjugales, et accuse le père du crime. Il avoue. L’affaire semble simple et vite traitée, mais il faut se méfier des apparences. La réalité est bien plus complexe.

Une inspectrice de police, Alexane,  compétente et obstinée, mais fragilisée par un drame récent, et une avocate ambitieuse, Pauline, blessée par une enfance tragique, vont rechercher, tantôt solidaires, tantôt rivales, une vérité terrible.

Ce thriller maintient sans relâche notre intérêt grâce à un suspense constant, des dialogues clairs et des chapitres courts. Il nous raconte, sur fond de violence  domestique, de maltraitance, de vengeance et de folie, une histoire addictive et poignante.

Bonne lecture !

 

Je pensais t'épargner

Pétronille Rostagnat

Editions Marabout Black lab                         

Mars 2021    

339 pages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article