Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard

Cette fin de semaine, Polar, noir et blanc vous offre un doublé sur le tout dernier roman d'André Marois, "Irrécupérables".

Aujourd'hui, Christophe Rodriguez vous fera part de ses impressions de lecture.

Demain, Richard fera de même !

Chez Polar, noir et blanc, "On lit Québécois" !

Et cette semaine, un triplé d'une nouvelle chroniqueure (qui nous vient de l'autre côté de la planète) sur les trois romans de Steve Laflamme !

La semaine prochaine, un doublé de Christophe et de France, sur "Tout écartillées" de Marie-Eve Bourassa.

Une chronique de christophe Rodriguez

Des loups dans les bois

Avec la collection toute montréalaise Héliotrope noir, le roman policier du Québec a trouvé une niche qui leur fait la part belle. D’Amqui par Éric Forbes, en passant par la Rive-Sud de Montréal avec  La disparition de Kate Vandal, Le printemps des traitres, sans oublier les réserves de chasse et pêches comme Zec la croche de Maureen Martineau, le lecteur d’ici découvrira un autre coin de pays ou de région et le lecteur étranger, les spécificités de notre province ainsi que l’immensité du territoire.

Auteur pour adultes et enfants, André Marois a le sens du rythme, du punch, de l’humour ainsi qu’une solide connaissance des aléas du roman policier. Avec Irrécupérables qui vient tout juste de sortir des presses, le bois et les grands espaces sont indissociables de ce polar aux multiples avenues et rebondissements.

À cause d’une canette qui traine !

En semi-repos dans la jolie région de Mandeville (Lanaudière) où chasse et pêche vont de pair, le sergent-détective Mazenc se demande bien, qui jette chaque matin, une canette devant son petit chalet. Têtu comme une mule, il interroge les voisins, pas tous très accueillant. Cette entrée en matière particulièrement originale va nous entrainer, dans une spirale où l’action ne manque pas.

Dans cette forêt, qui peut abriter, ou servir de refuge un ou des crémones, mais vous constaterez que c’est beaucoup plus compliqué, l’auteur nous transportera aussi sur la Côte-Nord, à l’extrémité du Québec. Parce qu’un trafic a mal tourné, une famille fut décimée et le seul protagoniste de ce sinistre marchandage se cache, tout en sachant qu’il n’est pas coupable.

Ce récit qui prend parfois des allures tragiques a tout ce qu’il faut pour séduire l’amateur de grands espaces et de polar, ou la testostérone se fait sentir. Oui, nous allons trouver des policiers corrompus, une cartographie du crime régional et des scènes d’affrontements, comme dans le chalet, qui évoque la rencontre des deux policiers opposés dans  L.A Confidential.

Un roman policier piégé, enlevant qui vous fera passer de bien belles heures. 

Bonne lecture !

 

Irrécupérables

André Marois

Héliotrope Noir

247 pages

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article