Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Cindie

Chronique par Cindie Guénette

 

Nous connaissons l’auteur Simon Boulerice, tout sourire. Comédien, danseur, la split. Son nouveau livre aborde tout cela. Il ne se renie pas. Pleurer au fond des mascottes nous offre un point de vue plus nuancé :

« Je suis choralisé, du verbe ‘’choraliser’’, oui, qui signifie donner un caractère choral. Je ne compte plus toutes les voix en moi. » p.98

La collection III de Québec-Amérique est basée sur trois souvenirs. Simon Boulerice les articule autour de ses expériences de mascotte. Nous explique le pourquoi de son sourire mais aussi sa fragilité, son humilité.

La plume unique de Simon est faite d’hommages à des gens, des œuvres, des moments qui l’ont touché. Whoopi Goldberg, Sœur Angèle, Françoise Sagan et Bonhomme Carnaval se côtoient tout naturellement. Du pur Simon Boulerice. Du pur plaisir. Mais ce qu’on sentait déjà dans ses autres œuvres se livre ici au grand jour. Une authenticité généreuse. Un talent de conteur. Un être sensible qui sait se regarder et voir les autres. Un auteur à l’écriture qui nous parle, à laquelle il est facile de s’identifier.

Tant de raisons de lire Pleurer au fond des mascottes.

 

Bonne lecture !

 

Pleurer au fond des mascottes

Simon Boulerice

Québec-Amérique, collection III

Octobre 2020

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article