Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alexandra

Une chronique d'Alexandra Beerli

 

Maude Rückstühl est une auteure franco-canadienne. Elle s’invente très tôt un monde imaginaire où tout ce qui l’entoure prend vie. Elle a composé son premier roman de 250 pages à l’âge de 14 ans ! Elle s’intéresse également très tôt à la création de bandes dessinées. Maude Rückstühl est une auteure douée.

 

Parmi ses œuvres, toutes dans un registre fantastique/horreur/suspense :

 

2019: « Laurie Houdini », aux Editions ADA

2019: « Le Marchand de sable, les origines », aux Editions ADA

2020 : « Rumpelstilskin », les Contes Interdits, aux Editions ADA.

 

Maude Rückstühl a, entre autre, été lauréate d’une bourse de création des « Ecrivains Francophone d’Amérique » en 2015, et finaliste de la catégorie « Nouvelle » aux Prix Littéraires Radio Canada avec sa Nouvelle « Le Trophé ».

 

« LEGION » c’est l’histoire de la famille Keller, composée de Dante, Faith et leur petite fille Molly. Ils vivent dans un appartement miteux dans un quartier malfamé de Chicago. La relation des parents est assez houleuse et pourtant, ils ne se quittent pas. Un jour, Faith et Molly rentrent des courses. La jeune femme envoie sa fille chercher un sac de courses dans la voiture, toute seule. Quand elle redescend, sa fille a disparu. Elle ne tardera pas à la retrouver. Cette dernière a trouvé un chiot abandonné qui viendra agrandir la famille. Sans demander l’avis de Dante bien entendu, Faith y voit là un signe et décide d’accepter de garder le petit chien que sa fille ne quitte plus désormais.

 

Faith se posera beaucoup de questions et fera tout ce qui est en son pouvoir pour amener Dante à quitter cet endroit et leur permettre de prendre un nouveau départ. Ils tomberont sur une annonce trop belle pour être sans entourloupe, mais ils finiront pas céder, l’offre étant trop alléchante pour laisser tomber. Une nouvelle vie les attends donc à Rietbrock, rue Silver Creek. La rencontre avec l’agent immobilier s’avérera cependant plus qu’étrange. Ce drôle de personnage les attendra dans sa voiture, affublé d’un costume, d’un chapeau, de lunettes … il est atteint de Porphyrie dit-il et ne peut s’exposer au soleil… Dante aura très vite une étrange sensation, Faith un peu plus réticente, finira par se poser elle aussi quelques questions, mais peu importe, en arriver là pour reculer était hors de question. Les voici propriétaires d’une grande maison meublée au milieu de la forêt. Ils seront immédiatement accueillis par les chants des criquets et des cigales, chant qui se fera de plus en plus insistant et désagréable… désagréable à rendre presque fou n’importe qui mais qu’importe, ils sont à la campagne, ensembles et loin de la grisaille de la ville.

 

Qu’est-il donc arrivé aux précédents propriétaires les Fahners ? Pourquoi la maison n’a t-elle pas été louée ou vendu avant ? Pourquoi l’avoir laissée à l’abandon pendant des dizaines d’années ?

 

Très vite, les Keller se sentiront épiés. Des évènements étranges commenceront à se produire sans qu’ils ne puissent l’expliquer, puis, ils commenceront à changer …

 

Dante, à la recherche d’un travail fera la connaissance de Monsieur Morgan, un riche propriétaire habitant un peu plus loin. Une merveilleuse opportunité pour le jeune homme qui finira par accepter la proposition. Mais qui est donc cet homme sympathique ? Pourquoi un homme aussi riche viendrait-il demander de l’aide à Dante, alors qu’il a les moyens de s’offrir les meilleurs plombiers de la région ? Sait-il quelque chose à propos de la maison qu’occupent les Keller ? Le questionnement et les évènements tous plus étranges et glaçant les uns que les autres vont-ils influencer les Keller ? Que va devenir cette petite famille presque sans ressources et loin de tout ? Vont-ils rester ensembles et s’en sortir ?

 

« LEGION » m’a fait penser à un mélange de plusieurs films et séries comme par exemple l’épisode « Quand vient la nuit » de X-Files, « Les oiseaux » d’Alfred Hitchcock ou encore « Simetierre » de Stephen King. Autant dire, un mélange explosif et passionnant que j’ai adoré. J’ai dévoré ce livre en 3 jours en me délectant de chaque mot, mais pas sans me blottir bien au chaud au fond de mon lit.

 

« LEGION » est un livre autant surprenant que glaçant et vous ne verrez plus certaines choses de la même manière, aussi petites soient-elles !

 

Bonne lecture !

 

 LEGION

Maude Rückstühl 

Editions ADA

2018

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article