Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alexandra

Une chonique d'Alexandra Beerli

 

William Emmanuel est un auteur Canadien originaire du Québec, né en 1999.

 

Il écrit depuis l’âge de 12 ans et n’est pas un auteur comme les autres. Malgré son jeune âge, il a eu les éloges quand à son style d’écriture et son originalité.

 

Parmi ses œuvres :

2019: « Les enfants de Virginia Beach », aux Editions du Venasque

2019 : « Jupons longs », Tome 1, Arts en Mots Editions

2020: « Holfdan : la fuite, Tome 1», Lacoursière Editions

2020: « Jupons longs », Tome 2, Arts en Mots Editions.

« L’AME DU DRAGON » est un thriller fantastique qui se déroule au Japon. Curieusement, l’ambiance au début de l’histoire me fait penser au Japon de l’ancien temps, alors qu’elle se déroule bien de nos jours. Cette ambiance mystérieuse, mystique même, m’a complètement transportée.

Le récit commence fort avec un meurtre commis par une grand-mère sur son petit fils dans la forêt de Fumatoshi. Les Clairvoyants de Fumatoshi vont mener là, leur toute première enquête. Pourquoi Yuki Hoshi a t-elle commis un tel acte ? Comment une grand-mère peut-elle s’attaquer à un petit garçon innocent ? Les Clairvoyants de Fumatoshi sont des médiums capables d’entrer en contact avec des âmes perdues. Leurs rêves les guides parfois aussi.

En parallèle, sept enfants seront retrouvés morts, flottant dans leur sang. Les Bravely Fireworkers : Kuroame Tamashi, Sora Kioku, Daichi Mori et Inoue Yama mèneront l’enquête. Mais à quoi peut bien leur servir la salle des rituels mystiques ?

« L’AME DU DRAGON » c’est l’histoire d’une guerre entre le bien et le mal … mais qui est-elle vraiment ?

Yuki Hoshi  est-elle vraiment coupable ? L’a t-’elle fait en toute connaissance de cause ou bien était-elle sous une quelconque emprise ? Quel rapport y a t-il entre cette affaire et le meurtre des sept jeunes autres enfants et quel rapport avec les Bravely fireworkers ?

Cette histoire vous fera voyager et lâcher totalement prise avec votre quotidien, du moins pour un petit moment.

J’ai bien aimé et j’ai de suite accroché. L’écriture est fluide et agréable. La seule chose que j’aurai à redire c’est que j’en aurai voulu encore bien plus, l’histoire est un peu trop courte. A présent, attendons la suite !

Bonne lecture !

 

« L’AME DU DRAGON »

William Emmanuel

Auto-édition

2020

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article