Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Xavière

 

Veni, vidi, vici

Je ne me serais probablement jamais intéressée à ce livre dont le titre Yoga peut prêter à confusion sur le contenu, n'eût été de la polémique autour de sa sortie et du Goncourt. D'habitude je résiste au chant des sirènes du buzz, mais la curiosité fut plus forte. J'ai lu et adoré d'autres vies que la mienne, j'allais voir si l'enchantement se répèterait ou non. 


Étant moi-même écrivaine, découvrir le cheminement de pensée d'un si grand auteur n'avait rien pour me déplaire, et les thèmes de la bipolarité et de la dépression me touchent particulièrement.


J'ai trouvé le début drôle et lumineux. Toute la partie de sa retraite de méditation dans le Morvan et des parallèles avec la vie réelle est un délice. La seconde partie change drastiquement et nous plonge dans un chaos malaisant, reflet de sa situation psychique. La fin est un peu bizarre à mon goût. Une conclusion qui s'étire, qui dément, qui nous replonge dans le récit de fiction ou non. Cela m'a amené à me demander à quel point les changements de dernière minute qui auraient eu lieu sur ce roman en ont affecté la véritable trame narrative. Je ne le saurai jamais. 

 

Bonne lecture !

 

 

Une chronique de Xavière Hardy

Écrivaine à ses heures perdues

qu’elle a fort nombreuses

 

Yoga

Emmanuel Carrère

P.O.L

2020

400 p.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 09/10/2020 13:14

Au vue de la polémique malheureusement grandissante autour de ce roman, je ne pense