Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Sylvie Geoffrion

Une chronique de Sylvie Geoffrion

Comme toujours et pour notre plus grand bonheur, Higashino a su créer des personnages au parcours improbable qui se croiseront et seront liés. Encore une fois, il nous bluffe.


Un tueur fou fait un massacre.
Un jeune musicien se suicide.
Un grand père sans histoire est assassiné.
Deux jeunes se rapprochent lors d'une rencontre dans un marché aux fleurs.
Et une fleur.


Voilà une quête qui commence autour de tout ça. Et ça prend de la magie pour nous y accrocher. C'est bien ce qu'est cet auteur, un magicien. Un illusionniste. Il sème notre parcours de lecteur de petites graines pour qu'à la fin de notre lecture nous soyons plus que charmer par une magnifique fleur ! Et ce ne sera pas qu'une illusion.


Et comme le Japon me reste mystérieux, très étranger, que sa culture et ses moeurs me sont encore plus qu'inconnues, que son passé et sa riche histoire déteignent encore sur son présent, j'apprends. J'apprends sur les gens, les relations humaines, les convenances et c'est ce que j'aime.

C'est contemporain, moderne, c'est un polar oui et un bon ! 

Bonne lecture !

 

La fleur de l'illusion

Keigo Higashino

Actes sud

Babel noir

2018

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article