Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Christophe

Dans la vallée troublée

Par Christophe Rodriguez

Mais oui, le roman policier se porte bien et même très bien.

Sur la ligne de feu, nous retrouvons Franck Thilliez, Olivier Norek, Vincent Hauuy et Bernard Minier. Sans être un fin connaisseur de son cursus, j’avais beaucoup apprécié  Les sœurs en 2019 chez le même éditeur avec son policier à problèmes : Martin Servaz.

Servi par une plume régionaliste, ce qui donne un petit cachet de plus à ces «  frileurs » dixit le regretté Michel Lebrun, Bernard Minier a certainement eu comme modèle Jean Christophe Grangé, puisque La vallée évoque en quelque sorte, l’atmosphère glauque : des Rivières pourpres (Albin Michel).

Coincé dans la vallée

En rupture de ban de son administration, et sous le coup d’une suspension, Martin Servaz ne s’est jamais remis de la disparition de sa femme. Par un curieux hasard parfois un peu tiré par les cheveux, il reçoit un appel et la voix de sa femme résonne sur le message. Ne faisant ni une, ni deux, il part loin dans les Pyrénées retrouver sa trace, mais la quête de la vérité ne sera pas de tout repos. 

Dans une abbaye pleine de secrets qui abrite des moines au passé parfois litigieux, un assassin rôde ainsi qu’une équipe de fier-à-bras dont la vocation identitaire peut entrainer de graves conséquences. Le tueur qui rôde et trucide (pensons aux toiles apocalyptiques de Jérôme Bosch), fait par la suite exploser un pan de la route qui relie la vallée au « monde moderne ».

Sans être un drame en huis-clos, dont les spécialistes furent le tandem Boileau-Narcejac, l’auteur tel le petit Poucet sème les cailloux, offre des pistes, juste pour faire languir son lectorat. De cette France qui gronde, puisque ce roman a été écrit pendant la vague des gilets jaunes, Bernard Minier, en dresse un portait en demi-teinte; après cela, il vous suffira de juger. 

Par une écriture rythmée, ce qui n’enlève rien à la poésie des montagnes, La vallée est un très bon suspense qui vous fera oublier pour un instant les débats autour du virus, qui comme le corbeau dans le roman, empoisonne un peu nos vies.

Bonne lecture !

 

 

La vallée

Bernard Minier

XO Éditions

521 pages

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article