Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Sylvie Geoffrion

Une chronique de Sylvie Geoffrion 

 

Quand la notice biographique pour l'auteur est ceci: "Matthew McBride a longtemps vécu dans une ferme dans le Missouri avec un taureau nommé Hemingway. Il s'est mis à écrire au cours des treize années qu'il a passées à travailler à la chaine pour Chrysler." , et bien je me dis que je n'ai pas affaire à n'importe qui ! Je me dis que ce que je vais lire ferait certainement un excellent /mauvais film de série B.

"Frank Sinatra dans un mixeur" n'a rien de politiquement correct, rien de poli ni de policé. Ne décrit rien avec un langage châtié, oh que non! Je dirais plutôt que c'est le charretier qui s'exprime. C'est grossier et c'est gros.

Un banquier se suicide, enfin on le pense. Un braquage de banque en camionnette de livraison de boulangerie tourne mal, très mal. C'est un temps à carnage.

Nick Valentine, oui c'est son nom, ancien flic alcoolo, devenu détective privé, vivant de cocktails et de pilules de toutes sortes , co-habitant avec son terrier dans son bureau, bouffant par le nez quand la coke se présente, est appelé sur une scène de crime par son ancien patron qui lui demande son avis. Et hop un cachet d'Oxycontin pour l'aller et hop trois bières pour le faire passer et un cachet de Percocet au retour et hop pourquoi pas arrêté au bar en passant...Voilà le portrait du garçon.

Mais comme le temps est pourri, comme rien n'est simple, comme tout le monde a décidé de remettre la main sur le butin volé, autant voyous que flics, notre ami Nick, ne pourra faire autrement que d'être de la partie s'il veut se refaire.

C'est déjanté, c'est vulgaire, c'est brute, dégoutant même, c'est de l'hémoglobine et de la cervelle partout...mais c'est bon !

Bonne lecture !

 

Frank Sinatra dans un mixeur

Matthew Mc Bride

Éditions Gallmeister

2015

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article