Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Sylvie Geoffrion

Une chronique de Sylvie Geoffrion 

Octobre saison des citrouilles, des feuilles qui tombent, de la fête de l'Halloween, des marrons et quelquefois des premières neiges.


Octobre un mois dont se souviendront toujours nos deux personnages principaux. Thullin, qui ne se sent pas nécessairement bien à la brigade criminelle et Hess un policier en pénitence d'Europol qui se joint, sans envie, à la brigade criminelle de Copenhague.


Octobre est ce mois où des mères de familles se font mutiler, scier, égorger, énucléer, bref mourir horriblement.


Alors on comprend vite que c'est une course contre la montre afin d'éviter d'autres drames. Mais c'est aussi de petits bonhommes faits de marrons avec les empreintes de la petite fille - disparue depuis un an - de la ministre des affaires sociales que l'on retrouve sur les scènes de crime. Que font là ces bonhommes, que nous disent-ils? Comment les empreintes de la petite se retrouvent là? Bref, un jeu de pistes, bonnes et mauvaises.

Un rythme haletant, une précision dans le propos. Et des informations sur les services sociaux, sur le sort des enfants maltraités, sur l'énorme charge de travail des travailleurs sociaux qui nous fait dire que le Danemark n'est pas différent des autres pays et il semble que ces problématiques soient semblables partout.


On voit bien que Soren Sveistrup connait la recette pour faire un thriller haletant, un véritable page turner, un récit captivant que l'on ne serait pas surpris de voir un jour sur nos écrans.

Bonne lecture!

 

Octobre

Soren Sveistrup

Le livre de poche 

2020

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article