Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Sylvie Geoffrion

Une chronique de Sylvie Geoffrion

Fin 19e siècle, Paris, Georges Villeneuve, médecin québécois, décide de parfaire une spécialité en médecine légale des aliénés. Son modèle est Philippe Pinel, ses professeurs sont les docteurs Magnan, Garnier, Charcot, Bouchereau, etc. Tous, plus ou moins des sommités mondiales dans l'étude des comportements criminels et de l'aliénation.

C'est l'exposition universelle, c'est l'absinthe, c'est le Moulin Rouge, le French Cancan, les bordels, c'est un Paris, une vie pleine d'effervescence que découvre ce médecin pour la première fois outre-Atlantique.

Jacques Côté nous présente un roman inspiré de la vie de ce célèbre médecin québécois qui fut, jusqu'à la fin de sa vie en 1918, surintendant-médical de l'asile pour aliénés St-Jean-de-Dieu à Montréal. Georges Villeneuve fut connu pour sa position d'aliéniste et sa passion pour la psychiatrie légale.

Le roman de Jacques Côté est hyper bien documenté, on y sent une réelle recherche et il marie très bien le côté historique et romanesque du sujet. On comprend tout le chemin, malgré les embûches et les moyens embryonnaires de la recherche, qu'a fait la psychiatrie légale, elle, qui n'en était qu'à ses débuts ou presque.

Une histoire chez les fous et les criminels avec ceux qui tentent de les comprendre pour mieux les soigner. Si ce pan de l'histoire de la médecine vous intéresse, c'est à lire.

Bonne lecture !

 

Dans le quartier des agités

Les cahiers noirs de l'aliéniste (tome 1)

Jacques Côté

Éditions Alire

2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article