Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alexandra

Une chronique d'Alexandra Beerli

 

Christian Guillerme est un auteur français né en 1963 à Clichy-la-Garenne. Ancien musicien, bassiste pour être plus précise, il nous offre là son premier thriller en immersion dans le milieu de la musique, le black métal.

 

Il avait auparavant écrit de nombreuses nouvelles très sombres. Son univers semble trouvé et je dois dire qu’il excelle. Christian Guillerme est un des nombreux auteurs que j’ai découvert grâce aux réseaux sociaux. Encore une belle rencontre avec un auteur talentueux qui je le sens, nous offrira encore de belles histoires.

 

Dans « LA CORDE DE MI », tout commence pour un chanteur de groupe qui a un grave accident de moto à la veille d’un concert. Quelques mois plus tard, un des membres de ce même groupe en sera évincé.

 

En février 2012, tout un groupe de black metal sera assassiné, tous atrocement mutilés. Une machette semble être l’arme du crime. Mutilations et lacérations auront eu raison d’eux. Qui a pu commettre un tel carnage ?

 

Quatre ans plus tard, un autre groupe, de trois musiciens lance une audition pour trouver un bassiste. Un bon nombre de mauvais musiciens tous plus bizarres les uns que les autres défileront. L’un d’eux se démarquera des autres … Le monde est rempli d’étranges personnages …

 

Un étui en forme de cercueil et une corde de mi de couleur rouge seront oubliés dans le local … Intrigué, un des musiciens du groupe mènera l’enquête pour retrouver celui à qui appartiennent ces objets.

 

Après un départ en comptine, « LA CORDE DE MI » démarre au quart de tour. On est tout de suite plongé dans l’ambiance sombre de l’histoire.

 

« LA CORDE DE MI » est une histoire sur des gens ordinaires vivant une histoire extraordinairement macabre. Une fois commencé on a du mal à lâcher le livre. L’intrigue tient en haleine du début à la fin. J’ai beaucoup aimé les nombreuses descriptions relatives au monde musical, qui nous plonge encore plus dans l’ambiance. Vers le milieu du livre, plusieurs pages seront consacrées au meurtrier. On en apprendra plus sur son compte. Quand aux 150 dernières pages (environ), là on monte carrément de plusieurs crans d’un coup. Que va t-il advenir de nos trois musiciens qui répètent comme à leur habitude à Music Free ? Le suspens sera de mise jusqu’au bout quand au final.

 

J’ai littéralement adoré et croqué ce livre. Il fait parti des meilleurs livres du genre que j’ai été amenée à lire et j’attends le prochain avec grande impatience.

 

« LA CORDE DE MI » plaît même si l’on est pas fan de musique ou de rock. Les références et les descriptions sont parfois longues mais nécessaires, de mon avis, pour rendre l’histoire crédible. L’auteur connaît bien son sujet, les descriptions le prouve.

 

Ce livre n’est cependant pas à mettre entre toutes les mains. Certaines scènes très gores et très bien détaillées pourraient heurter la sensibilité de certaines personnes. Vous terminerez ce livre avec un goût métallique dans la bouche ...

 

Bonne lecture !

 

 « LA CORDE DE MI »

Christian Guillerme

(2019)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article