Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Sylvie Geoffrion

Une chronique de Sylvie Geoffrion

L'Inde sous empire/emprise britannique est la vedette de L'attaque du Calcutta-Darjeeling.

Nous sommes en 1919, donc encore en pleine jeunesse de ce colonialisme. Le capitaine Wyndham revient tout juste de la guerre, et comme il a presque tout perdu, décide d'accepter, comme ancien de Scotland Yard, un poste d'enquêteur à Calcutta. Il devra enquêter sur le meurtre sordide d'un fonctionnaire Anglais dans une ruelle d'un quartier malfamé.

Notre bon capitaine découvrira les effets pervers de l'Empire . Il verra que les Anglais changent à force même s'ils sont plein de belles et bonnes intentions. La corruption, le cynisme, l'étroitesse d'esprit ne sont que quelques unes des nombreuses inepties de la "supériorité britannique".

C'est une véritable immersion dans ce climat, vicieux, pervers, amoral où l'Empire détruit presque tout ce qu'il y a de bon chez l'humain et où tout semble bâti sur l'insidieux "racisme ordinaire".


Est-ce que l'origine (écossais d'origine indienne) de l'auteur Abir Mukherjee y est pour quelque chose dans le portrait qu'il nous fait de l'Inde coloniale ? En tout cas, il a su avec une franche justesse nous faire ressentir tout le malaise de ce colonialisme.

Bref, une intéressante découverte que ce titre qui est suivi par trois autres si je ne m'abuse.

Bonne lecture !

 

 

L'attaque du Calcutta-Darjeeling.

Abir Mukherjee

Éditions Liana Lévi

2019

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article