Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Richard

Eh voilà, je termine cette série de chroniques où les collaborateurs et collaboratrices de Polar, noir et blanc vous ont fait part de leurs coups de coeur pour les dix dernières années.

Pour souligner les 10 ans de Polar, noir et blanc, je leur avais demandé  de me nommer cinq coups de coeur heartheartheartde lecture de la dernière décennie.

À mon tour, de vous présenter les miens. Voici donc les coups de coeur de Richard ! 

Bonne lecture !

Les voix du Pamano de Jaume Cabre

 

Les voix du Pamano est un roman puissant, brutal, exigeant, qui ne laissera personne indifférent. À travers le développement de l’histoire, l’intrigue nous apporte son lot “d’humanité”. Les mondes se croisent et s’entre-déchirent: facisme et résistance, pardon et vengeance, religion et bigoterie, amour et haine, politique et violence, poésie et violence.

 

L’histoire tourne autour d’un événement, un certain soir de l’été 1946; et se déroule, alors, une véritable saga familiale, sur une période de plus de 70 ans, enchevêtrée de haine, d’amour et de violence. Du fascisme de Franco jusqu’à nos jours.

 

Jaume Cabré est un auteur catalan qui possède une écriture tout à fait singulière, un style qui demande toute l’attention du lecteur. Dans le même paragraphe, il nous transporte d’une époque à l’autre, le narrateur change ou encore, le personnage s’imagine ou se rappelle des événements … et nous devons suivre attentivement ces digressions.

 

À mon humble avis, un futur prix Nobel de littérature!

 

 

Bondrée d’Andrée A Michaud

 

Andrée A. Michaud nous présente un roman d’une construction très particulière. Comme dans son roman « Rivière tremblante », il n’y a aucun dialogue. Le roman alterne entre un narrateur omniscient et une narration remplie de candeur par la jeune Andrée Duchamp qui pourrait être la prochaine victime. Le lecteur est plongé dans les profondeurs de la psychologie des personnages et envahi par les pensées et réflexions des habitants, des victimes et de l’assassin. En plein jour mais aussi, au milieu de la nuit, fréquentée régulièrement par l’insomnie.

 

« Bondrée » est un roman magnifiquement écrit, qui vous prendra aux tripes et qui vous chavirera par les émotions, les peurs et les angoisses qu’il dégage. Un des meilleurs romans de la décennie.

 

 

Hérétiques  de Leonardo Padura

 

« Hérétiques » regroupe trois histoires qui, évidemment, se rejoignent pour notre plus grand plaisir de lecture :

  • Une famille juive fuyant l’Europe sur le SS Saint-Louis;
  • Une incursion, instructive et passionnante, dans la vie quotidienne de Rembrandt et de ses élèves, en 1645, à la Nouvelle Jérusalem.
  • Une enquête de Mario Conde, à La Havane, à la recherche d’un tableau de Rembrandt disparu mystérieusement.

 

Roman historique, roman d’apprentissage, roman d’amour, polar noir, enquête policière, histoire de l’art et fable morale, tous les ingrédients sont présents pour en faire un excellent roman contemporain.

 

« Hérétiques », une ode à la clandestinité ! De l’atelier de Rembrandt jusqu’au malheur des jeunes emos de La Havane au XXIe siècle !

 

 

Né d’aucune femme de Franck Bouysse

 

 

« Né d’aucune femme » est un grand roman, à cause de son histoire, mais aussi, parce qu’il est superbement bien écrit.

 

À quatorze ans, Rose est l’ainée de quatre filles. La famille vit sur une ferme qui peine à répondre aux besoins de six personnes et comme « les filles valent pas grand-chose pour des paysans », le père décide de vendre sa fille au maître forgeron du village. Elle sera désormais la servante de cet homme répugnant et de sa mère totalement diabolique. À l’âge où les jeunes filles font des rêves de prince charmant et de château, Rose vit dans un château, mais le prince n’est pas du tout charmant. Au contraire !

 

 

Cœurs sensibles, plongez dans cette histoire, elle saura vous émouvoir !

Amoureux des mots et de la langue, régalez-vous de cette prose magnifique !

Dévoreurs de polars, prenez une pause et laissez-vous emporter par un récit aussi prenant qu’un thriller !

Boulimiques de lecture, n’hésitez pas !

Amants de la littérature, courez vite chez votre libraire et lisez ce formidable roman !

 

 

Le nuage d’obsidienne d’Eric McCormack

 

En voyage d’affaires au Mexique, Harry Steen est surpris par un orage aussi subit que violent. Pour se protéger de la pluie, il entre dans une boutique de livres anciens. À travers le capharnaüm de vieux ouvrages, un bouquin d’une dimension rare, attire son regard. Le titre : « Le nuage d’obsidienne ». Intrigué, il le feuillette et se rend compte que l’auteur raconte un « événement des plus singuliers, de mémoire d’homme … » et que cette anomalie de la nature s’est déroulée à Duncairn, en Écosse.

 

Tout au long de ma lecture, je me suis régalé. Parfois une phrase, souvent des faits, une émotion qui nous touche, un événement prenant, un retour en arrière surprenant, un drame bouleversant ; ce roman est une suite de petits éléments qui, tous réunis, nous donnent un grand livre. On le referme en criant au génie !! Rien de transcendant, mais à la fin, de la grande littérature !

 

***

 

Après cinq coups de cœur, voici (comme au hockey !!!) mes trois étoiles québécoises et un album jeunesse qui parle d’étoiles.

 

 

*** David Goudreault La trilogie de la bête

 

La trilogie de la Bête mérite amplement le vocable de lecture « coups de poing » avec un « s » pour marquer le pluriel des nombreux coups ressentis par le lecteur. Je vous le dis, il faut absolument lire cette trilogie. C’est très très bon et … « c’est documenté » !

 

 

 

*** Eric Dupont La fiancée américaine

 

L’histoire est passionnante. Éric Dupont nous démontre un souffle, une énergie inépuisable, une capacité à maintenir une tension constante. L'auteur installe graduellement l'histoire de cette famille, nous dépeint cette généalogie bien particulière et nous entraîne joliment vers une intrigue, une quête de la vérité qui nous prendra aux tripes. Il réussit à conserver notre intérêt par le déroulement du récit et parfois par la magie de son imagination complètement débridée et des digressions toujours intéressantes, L’histoire est superbement bien écrite et surtout, l’auteur nous offre quelques phrases géniales qui nous charment et nous enchantent. Son style est riche; ses dialogues efficaces, parfois drôles mais souvent touchants.

 

 

*** Heather O’Neill Hôtel Lonely Hearts

 

Une écriture splendide, parsemée d’analogies d’une poésie urbaine atypique, d’un sens de l’humour subtil, nous raconte une histoire d’une beauté féroce dans un monde où la laideur se niche dans l’insensibilité des exploiteurs et des profiteurs. Heather O’Neill sait comment raconter une histoire, il ne vous reste plus qu’à ouvrir les yeux de votre cœur et à vous laisser charmer par ce talent à découvrir.

 

*** Jacques Goldstyn Les étoiles

 

Une belle histoire d’amitié dans le Montréal d’aujourd’hui où deux enfants nous montrent comment vivre nos différences.

Touchant par son humanité ! Les illustrations sont à la mesure de Jacques Goldstyn, belles et remplies d’émotion.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Ingrid DESJOURS 03/03/2020 12:20

Bravo, Richard. Vous avez tous fait un travail formidable ! Ton blog fait chaud au cœur, parole d'auteur ! <3

Richard 03/03/2020 13:00

Merci Ingrid ! Ce blogue n'a qu'une utilité ... Rendre hommage au talent des auteurs et autrices et essayer, avec nos maigres moyens, de faire connaitre votre oeuvre ! Merci de consacrer votre vie à nous raconter des histoires ! Grâce à vous, écrivains et écrivaines, les lecteurs conservent longtemps leur coeur d'enfant. Des enfants qui adorent se faire raconter une histoire. ????????????