Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Geneviève

Pour souligner les 10 ans de Polar, noir et blanc, j'ai demandé aux collaborateurs et collaboratrices de me nommer cinq coups de coeur heartheartheartde lecture dans ces dix dernières années.

Voici les coups de coeur de Geneviève Hould !

Bonne lecture !

Une chronique de Geneviève Hould

Enseignante mordue de littérature

 

La trilogie de la bête, David Goudreault

 

Coup de coeur de la décennie ou coup de coeur du siècle? Même si l’histoire est complètement tordue, elle demeure d’une vraisemblance troublante. Parce qu’on voit, on vit la déviance du personnage principal de l’intérieur. C’est dur, c’est drôle, c’est écrit de main de maitre.

 

Charlotte, David Foenkinos

 

Une écriture fluide et rythmée qui berce le lecteur. Le livre, dans sa version illustrée, est un joyau qu’on prend plaisir à contempler. Même si on ne connait pas Charlotte Salomon, jeune peintre dont Foenkinos relate la vie dans ce roman, on n’a qu’un souhait: aller à sa rencontre. On veut tout savoir de ce qu’elle a été, fait, ressenti. Bouleversant.

 

Dragonville, Michèle Plomer

 

Les écrits de Michèle Plomer exhalent de sensualité, de sensibilité, comme un premier baiser. On y retrouve son écriture raffinée, délicate comme une porcelaine. Ce voyage tout en finesse entre l’Orient et l’Occident nous fait valser entre pays, époques, générations. La bonne nouvelle? Il vient en 3 tomes.

 

Chercher Sam, Sophie Bienvenu

 

C’est l’itinérance abordée d’un angle dépourvu de jugement avec  une recherche sur le terrain qui ancre les personnages dans la réalité. C’est la sensibilité, le respect, l’ouverture envers les marginaux, les mal-aimés. Cette histoire remue,  transforme, modifie  notre regard sur l’itinérance, aux chemins qui, par un malencontreux détour, peuvent  nous y mener…

 

 

 

L’oeuvre de Biz (sauf Cadillac)

 

Depuis Dérives, qui a donné le coup d’envoi à la carrière littéraire de Biz, cet auteur ne cesse d’étonner par son écriture cynique aux images fortes. L’étendue de sa culture générale crée des trames et des personnages solides et intelligents. Biz est un prodige des mots.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Je pense que j'ai tout lu dans ta liste. J'ai tout aimé, mais moins "Charlotte"!
Répondre