Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par France

Pour souligner les 10 ans de Polar, noir et blanc, j'ai demandé aux collaborateurs et collaboratrices de me nommer cinq coups de coeur heartheartheartde lecture dans ces dix dernières années.

Voici les coups de coeur de France Lapierre !

Bonne lecture !

Comment, mais comment sélectionner 5 œuvres parmi les centaines que j’ai lues depuis 10 ans ? Même le tortionnaire en chef (lire Richard), a avoué que c’était une tâche difficile ! En ce qui me concerne, ma crainte est d’oublier une œuvre pour laquelle j’ai éprouvé un coup de cœur, mais dont j’ai oublié l’effet sur moi au cours des ans ! Alors, avec témérité et inconscience, je plonge et je vous propose mes auteur.es incontournables !

 

Michèle Plomer est l’auteure que vous devez absolument rencontrer sur votre parcours de lecture. Depuis «Le Jardin sablier » jusqu’à « Habiller le cœur », en passant par « Dragonville » et « Étincelle », Michèle m’enchante par son style riche en métaphores et images saisissantes ; par les émotions à fleur de peau qu’elle décrit avec délicatesse  et par les thèmes de son œuvre : l’amitié, la Chine, les liens familiaux et l’ailleurs.

 

 

 

 

Maryse Rouy. Cette auteure, née en France et établie au Québec depuis 1975, possède une feuille de route impressionnante. Elle a été souvent finaliste pour de nombreux prix littéraires. Pourtant, peu de gens la connaissent. Quel dommage ! Maryse a créé dans « Les chroniques de Gervais d’Anceny » un personnage complexe et attachant : Gervais d’Anceny, oblat qui mène des enquêtes à la fin du XIV siècle. Cette série compte 4 romans, dont le premier a été en nomination au prix Arthur-Ellis. J’ajoute un grand roman historique : « Azalaïs ou la Vie courtoise ». Maryse Rouy nous entraine dans la vie médiévale avec bonheur, sans pédanterie, mais toujours avec des informations justes. Et si dans votre entourage, un.e adolescent.e « trippe » Moyen Âge, je vous suggère « L’Épopée de Petit-Jules », l’histoire d’un orphelin, devenu mendiant  au XIV siècle.

 

 

Une découverte dont j’ai parlé dans Polar Noir et blanc : Les Foley, d’Annie-Claude Thériault. Annie-Claude Thériault raconte l’histoire des Foley, à partir de femmes choisies sur un arbre généalogique virtuel et qui composent, chacune à leur façon, une ode à la sororité et à la force des femmes. Ce roman est aussi un vibrant témoignage sur l’importance de la langue maternelle et de sa transmission. Une jeune auteure à suivre!

 

 

 

 

 

Si l’histoire vous passionne, régalez-vous avec tous les livres de Serge Bouchard, un anthropologue spécialiste de l’histoire des Amérindiens et des Métis, de la nordicité, et de l’Amérique francophone.

 

 

 

 

 

 

Au sujet de l’Amérique francophone, il faut lire Gilles Havard (L’Amérique fantôme) pour connaitre nos ancêtres francophones qui ont sillonné le territoire américain, bien avant Davy Crockett!

 

 

 

 

 

 

 

Et j'ajoute (j'ai le droit) d'avoir un "chouchou", David Goudreault pour sa poésie, sa prose et sa verve.

 

 

 

 

 

 

 

J’ai déjà dépassé la consigne de départ, mais je m’en voudrais de ne pas vous parler de littérature jeunesse!

 

Andrée Poulin m’étonne à chaque publication. De l’imagination, du style, des thématiques originales. Si vous ne deviez lire qu’un seul de ses livres : Enterrer la lune, roman graphique en vers libres, accessible dès 9 ans. La détermination d’une fillette indienne aux prises avec un problème quotidien. Je n’en dis pas plus.

 

 

 

 

Et pêle-mêle, en littérature jeunesse, je vous incite à faire connaissance avec Jacques Pasquet, Jacques Goldstein, Anne Villeneuve, Geneviève Després et tant d’autres.

 

Au Québec, le talent des auteur.es et illustrateurs-trices est sans bornes.

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Karine 08/02/2020 00:42

Je n'ai lu que Ta mort à moi sur la gang... mais j'en aip lusieurs dans la pile!