Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Alexandra

Une Chronique d'Alexandra Beerli

 

 

Catherine Boissel est une auteure française qui a grandi dans le Calvados. Elle a toujours rêvé d’écrire, mais ce n’est que dans les années 2000 qu’elle écrira ses premiers romans dans lesquels on y trouvera des références à ses passions : les marais, les chevaux, le moyen-âge et la grande guerre.

 

Parmi ses œuvres :

 

2011: « L’enfant du crépuscule », aux éditions Charles Corlet

2017: « Les portes du bonheur », aux éditions Presses de la Cité.

 

L’histoire débute en 1927, après la première guerre mondiale. Henri d’Herfeuil est revenu profondément mutilé du front. Il a perdu la moitié de son visage et se cache derrière un masque en cuir. Mais cela n’aura rien enlevé à l’amour que lui voue sa femme Pauline.

 

L’âme d’Henri par contre est brisée à tout jamais et il aura, de ce fait, beaucoup de mal à s’accepter. Il a honte de son apparence, de ce qu’il est devenu et sera pris de sérieux doutes quand à la fidélité de son épouse. Pauline et lui auront pourtant trois enfants : Noémie, Fanfan et Simone. Il ne comprendra pas non plus la peur de son fils Fanfan à son égard, alors qu’il l’a toujours connu ainsi. Alors que la dernière née, Simone, ne lui envoie que des sourires et le gâte de gazouillis. Il va falloir une terrible nouvelle épreuve pour que Fanfan et son père se rapprochent enfin.

 

La frère de Pauline, Julien Vauthier, reviendra également mutilé de la guerre et ce sera son couple qui volera en éclat. Julien, depuis son retour de la guerre, n’est plus tout à fait le même … mais peut-on changer à ce point ?

 

Un récit qui raconte la dure épreuve de la guerre tant pour les soldats, que pour leurs familles qui attendent le retour de leurs maris, enfants, frères … Tant de vies et de familles brisées à tout jamais. Mais peut-on revenir du front en étant resté le même ? Qu’est-il vraiment arrivé à Julien ? Pourquoi un doute et une appréhension hante tant Pauline depuis son retour ? Le couple d’Henri et de Pauline survivra t-il aux épreuves qui les attendent ? Henri et son fils auront-ils la chance de partager de bons moments ensembles ?

 

La dureté de la guerre est adoucie par l’amour, le vrai, celui qui vient de la profondeur de l’âme et non de l’apparence. Un roman sucré/salé avec un mélange d’amour/haine, de bonheur/désespoir… tellement d’émotions différentes et des personnages auxquels on ne peut que s’attacher. Quoi qu’il en soit, personne ne ressort indemne d’une guerre et il en sera toujours ainsi. Mais il faut retenir, tout de même, que l’amour des siens apporte un peu de réconfort et de douceur et permet de « soulager » certaines cicatrices.

 

Je n’ai encore jamais eu la chance de rencontrer cette auteure, mais ce serait avec un grand plaisir. Ce genre d’histoire me passionne également, du fait notamment de la période historique et Catherine Boissel a su bien faire la différence entre les émotions de la tragédie, et l’amour et la compassion, ou parfois la haine, qu’il y a entre ses différents personnages.

 

J’ai adoré !

Bonne lecture

 

La chanson de Julien 

Catherine Boissel

Édition Presse de la Cité

2019

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article