Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alexandra

Une chronique d'Alexandra Beerli

 

Clarence Pitz est une auteure Belge née à Bruxelles. Elle est professeur d’histoire de l’art en anthropologie et maman.

Elle a plusieurs autres cordes à son arc comme la peinture et le running.

En 2017 elle participe à un concours en ligne en envoyant un manuscrit qui terminera premier des votes.

En parallèle, elle obtient le premier prix pour sa nouvelle « Le mot de la fin ».

 

Elle publie en :

 

- 2018 : « La parole du chacal », aux Editions Le Lys Bleu (finaliste du concours VSD du meilleur thriller 2018)

- 2019 :  « Ineffaçables », aux Editions Nouvelle Bibliothèque.

 

Avec « LA PAROLE DU CHACAL », Clarence Pitz nous offre un super voyage mémorable au Mali. Un voyage initiatique en pays Dogon.

 

Dans ce livre, nous allons découvrir leur mode de vie, certains de leurs rites et croyances, une véritable immersion dans un univers méconnu, ce qui ajoute à cette histoire une grande part de mystère.

 

C’est après le visionnage d’un film sur la culture des Dogons, qu’un groupe de personnes décide, sur recommandation de l’anthropologue – guide qui les a reçu, de participer à « l’expérience d’une vie ».

 

Parmi les gens de ce groupe, Claire et son fils Sacha, bien sûr leur guide et anthropologue, Armand et Anatali, le chauffeur.

 

Mais dès le départ, leur périple a déjà pris un goût amer. Après que Claire ait eu la vision, à glacer le sang, d’un étrange personnage sur le film, ils échapperont de peu à la mort au cours d’un tragique accident causé par Armand. En effet, ce dernier aurait vu un chacal au milieu de la route et prit le volant des mains d’Anatali. Seulement … personne n’a vu ce fameux chacal avant l’accident … tout comme personne d’autre que Claire n’a vu cet homme ou cette chose apparaître au milieu des rochers sur le film…

 

Les voilà dans un terrible bourbier. L’eau s’accumule et il va falloir qu’ils arrivent à s’extraire du bus pour survivre. Mais cette première scène aura déjà une issue fatale pour l’un des membres du groupe. Mais peut-être … tant mieux pour lui …

 

Qu’a donc vu exactement Claire sur ce film ? Pourquoi Armand est-il le seul à avoir aperçu ce chacal au milieu de la route ? Et pourquoi a t-il tant insisté pour que ces personnes fassent ce voyage ? Pourquoi les rescapés seront-ils si mal accueillis au village de Bokeli ?

 

Claire n’est pas rassurée du tout et regrettera d’avoir obligé son fils à la suivre, alors qu’il aurait préféré rester chez son père.

 

Quoi qu’il en soit, bien des mystères entoureront les différents protagonistes tout au long de l’histoire. Mais sont-ils tous bien conscients de ce qui les attend ? Vont-ils pouvoir vivre « cette expérience d’une vie » sans en payer le prix ?

 

Clarence Pitz est un auteur que je n’ai jamais rencontré et que je viens juste de découvrir. Et je dois dire que pour une première rencontre livresque, je suis restée sans voix, mais dans le bon sens du terme. J’ai été littéralement transportée et suis encore sous le choc, après une fin absolument inattendue et … je ne vous en dirai pas plus de peur de spoiler et ce serait bien dommage. Mais je peux vous dire avec certitude que ce livre renferme un suspens incroyable, il vous glacera le sang à plusieurs reprises et restera mystérieux dans son dénouement jusqu’à la fin.

 

Je vous invite à la découvrir absolument pour ceux qui ne la connaissent pas encore. Alors Rendez-vous en Terre Inconnue !! Vous ne serez pas déçu du voyage.

 

Je n’ai qu’une dernière chose à ajouter, vivement le prochain et la rencontre dans la réalité !

 

 « LA PAROLE DU CHACAL »

Clarence Pitz

Éditions Le Lys Bleu

(2018)

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article