Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Christophe

Pour souligner la tenue du Salon du livre de Montréal, Polar, noir et blanc vous présente trois romans québécois.

#Maria de Jacques Savoie

Un dernier tango

Par Christophe Rodriguez

Sur ce roman à saveur policière qui traite aussi de cinéma et de harcèlement sexuel, une ombre plane : celle de l’actrice Maria Schneider. Célèbre pour son rôle dans Le dernier tango à Paris de Bernardo Bertolucci, elle aura dû compenser avec un réalisateur et un acteur (Marlon Brando) dans une scène qui passa à l’histoire (sodomie), mais qui fut d’une bassesse humaine.

Romancier, scénariste au long cours et chanteur à ses débuts, Jacques Savoie rend presque hommage à cette grande dame avec Maria et un Hashtag qui est tout à fait d’actualité. Sur le mode du Mee Too, sans toutefois exploiter le thème à des fins commerciales, il nous entraine dans le sillage de Mathias Fort, écrivain qui a échoué par un drôle de hasard comme analyste pour le SCRS.

La passion avant tout

Maitre dans l’art des histoires soutenues, nous passons d’un bureau austère à un tournage cinématographique : le 5 G qui mal tourné. La vedette, un être particulièrement suffisant est accusé de viol. Parce que le personnage revêt une certaine importance, et, de surcroit américain, le SCRS est sur l’affaire tout comme Matias qui devient producteur du film par un étrange hasard. Cette situation biscornue, mais pas anormale, puisque notre «  héros  » va puiser dans son compte pour sauver ce qu’il reste de la production, s’avère une étude en rouge sur le monde du cinéma, ses dysfonctionnements et les aléas du pouvoir judiciaire quand il est question d’une «  vedette » importante, que nous prendrons bien entendu avec des pincettes.

Si tout cela peut nous sembler familier, Jacques Savoie en tire un roman doux-amer avec une bonne dose de suspense. Entre la fiction et l’actualité, le romancier franchit le pas avec aisance tout en nous faisant réfléchir.

Bonne lecture !

#Maria

De Jacques Savoie

Éditions Boréal,

324p

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article